FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

UCJG/YMCA : Une trentaine "d’agents de changement" en formation régionale à Bagbé pour une "renaissance africaine" (REPORTAGE)

vendredi 28 avril 2017 à 01:35

Venu du Sénégal, Roland Ndecky, prend part activement à la formation régionale des "agents de changement" de l’Union Chrétienne des Jeunes Gens/Young Men’s Christian Association (UCJG/YMCA), ouverte mercredi soir au Centre d’Accueil de Formation Active et Permanente (CAFAP) dans le village de Bagbé-route, localité située à environ 35 km au nord-ouest de Lomé.

"Nous serons des agents qui vont intervenir au niveau de nos communautés, pour aider les jeunes à avoir une mentalité d’atteindre l’agenda 2063. Car en Afrique, la jeunesse constitue la proportion la plus élevée et devient donc, la force devant agir pour développer nos communautés", a précisé Roland Ndecky.

Prévue pour prendre fin dimanche, cette formation regroupe des jeunes venus d’Afrique. Parmi le groupe, deux togolais dont Koffivi Sylvain Amewou (chargé en communication YMCA/Togo).

Drapeau national au cou à l’ouverture des travaux, ce dernier se dit très fier de représenter son pays : "Je suis très joyeux de participer à cette formation. Car, elle permettra de renforcer mes capacités sur plusieurs plans : leadership, communication, engagement citoyen etc… Je sais ce qui m’attend, car nous avons reçu un programme bien détaillé".


C’est la première fois que le Togo abrite ce grand événement qui vise notamment à renforcer la capacité des jeunes pour la renaissance africaine. Ont assisté à la cérémonie d’ouverture, Carlos Sanvee (secrétaire général de l’alliance africaine YMCA/Kenya) et Gérard Atohoun (secrétaire général YMCA/Togo).

"Cette formation régionale est un programme de l’agence mondiale des YMCA, en vue de former des citoyens africains pour qu’ils soient des agents capable d’opérer au niveau de leur communauté. La formation regroupe des représentants de tous les YMCA d’Afrique", a expliqué M.Atohoun.

Conclave riche en thématiques

Ce conclave sera notamment axé sur l’identité culturelle de chaque pays, représenté à Lomé. Bien avant de se retrouver dans la capitale togolaise, il était demandé aux participants de présenter leur pays. Chaque participant est censé maîtriser l’histoire (d’une manière générale) de son pays, afin de la partager avec les autres.


Les participants doivent également présenter les activités de l’YMCA dans leur pays.

Ils suivront un exposé sur la communication (notamment comment convaincre les jeunes). Ils doivent également plancher sur d’autres modules (dont le leadership), qui seront animés par des experts venus du siège de l’Alliance africaine YMCA/Kenya. Toutes ces activités, seront meublées par des soirées culturelles.

"La particularité de la formation de Lomé, c’est qu’elle permettra à ces +Change Agents+ (agents de changement) de descendre dans des communautés pour des séances pratiques sur les différentes thématiques retenues", a souligné Gérard Atohoun.

Ces +agents de changement+ sont des jeunes formés pour inspirer le changement dans leurs communautés, en vue d’une Afrique nouvelle. Ce sont des jeunes engagés, conscients des défis et le rôle à jouer dans leurs milieux respectifs pour insuffler la dynamique de changement à d’autres jeunes.

"Nous attendons un programme très riche à la hauteur de nos attentes. Aujourd’hui, l’Afrique a besoin d’un véritable changement sur tous les plans, car nous en sommes en retard par rapport aux autres continents", a confié Yacoubou Daouda Hamidou (YMCA/Niger).


"Une fois au pays, je vais faire bénéficier à ma communauté, tout ce que j’aurai reçu à Bagbé", a promis Elsie Macauley (YMCA/Gambie).

L’UCJG/YMCA est une association internationale et interconfessionnelle regroupant des volontaires chrétiens. Elle est présente sur les cinq continents avec plus de 120 mouvements nationaux dont celui du Togo.

Les YMCA Afrique rassemblent les jeunes dans 20 pays africains avec la vision partagée de "renforcer la capacité des jeunes pour la renaissance africaine". Le but visé n’est autre que celui de l’agenda 2063 : faire en sorte que les jeunes héritent d’une Afrique puissante, juste et prospère. FIN

De retour à Lomé, Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence