FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Suite aux incendies et explosions meurtrières récurrentes dans les stations services au Ghana : Le MMLK tire la sonnette d’alarme et interpelle le gouvernement

jeudi 12 octobre 2017 à 21:05

Le Mouvement Martin Luther King a appelé les autorités togolaises à "veiller au respect des conditions d’installation des stations-pétrolières conformément aux normes conventionnelles", suite aux incendies et explosions meurtrières récurrentes dans les stations-services au Ghana (voisin).

Au total sept personnes ont été tuées et des dizaines blessées par des explosions dans des stations-service d’Accra, dans la nuit du 7 au 8 octobre. L’incendie s’est déclenché à bord d’un camion transportant du gaz naturel dans le quartier de Legon de la capitale ghanéenne.

La capitale du Ghana avait déjà été le théâtre d’un incendie similaire et d’une explosion dans une station-service en juin 2015 où plus de 150 personnes avaient trouvé la mort.

Selon le MMLK, "ces genres de drame affectent et nuisent davantage aux riverains tant les habitants de proximité que des passagers. Ce qui révèle que la proximité des stations services par rapport aux milieux de vie et d’activité, est un facteur dangereux qu’il faut impérativement réviser pour éviter des morts d’hommes en cas d’incendies ou d ’explosion".

Or, au Togo, relève le Mouvement de Pasteur Edoh Komi, "on retrouve des stations services juxtaposés, proches des écoles, des centres de santé voire contiguës aux centres commerciaux et des maisons d’habitations. Dans des cas d’espèces, le risque est d’autant plus grand en dégâts humains et matériels".

"Il y a lieu de prévenir que de guérir", martèle le LMMK qui estime que les stations services doivent être "raisonnablement distantes (de 500 m à 1 km) entre elles d’abord, puis des milieux de vie et d ’activités".

Le MMLK exhorte le gouvernement à "veiller à l’application stricte et rigoureuse des mesures conventionnelles pour toute fin utile".

Précisons qu’au Ghana, une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur l’incendie et situer les responsabilités.

Des milliers de ghanéens ont exprimé sur les réseaux sociaux, leur ras-le-bol, en critiquant vertement la dangerosité des stations-service dont bon nombre sont situées près d’écoles, d’hôpitaux et de commerces. FIN

Edem Etonam EKUE

Savoir News, la Maison de l’Info

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence