FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Social : Des tables-bancs et livres pour deux collèges à Assahoun, grâce à une association de la localité

samedi 4 novembre 2017 à 00:47

Le CEG Assahoun et un collège d’initiative locale ont bénéficié ce vendredi de tables-bancs et de livres, don d’un natif de la localité, grâce à l’action de l’Association "Nouvelle génération d’Assahoun".

La cérémonie officielle de réception s’est déroulée en présence du Préfet de l’Avé Kossi Awou, des responsables des parents d’élèves et des CVD, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News.

Delali Zognrah (donateur et natif du milieu vivant aux Etats-Unis) ainsi que le président de l’Association "Nouvelle génération d’Assahoun" Gangbuie Apédo Joseph (également natif du milieu), étaient aussi présents.

Le canton d’Assahoun est une localité située à environ 45 km au nord-ouest de Lomé où la plupart des salles de classes sont des "abris de fortune". En plus, les élèves manquent cruellement de tables-bancs.

Au CEG Assahoun --- la seule école qui présente un aspect peu acceptable --- Delali Zognrah a fait don d’une vingtaine de tables-bancs. Il a également mis à la disposition des élèves, plus de 400 livres et romans.

"Ce don vient à point nommé, en raison du manque criard de tables-bancs dans notre collège. Les élèves sont souvent assis à trois dans chaque banc, situation que nous supportons difficilement, car ils travaillent dans des conditions difficiles. C’est un ouf de soulagement pour ces élèves et les enseignants également", a salué Agossou N’touglo, directeur dudit CEG.


Créé en 2013 avec un effectif de moins de quarante élèves, ce collège compte aujourd’hui 660 élèves.

"Quels que soient les efforts, les besoins augmentent au fil des années, en raison du nombre sans cesse croissant des élèves. En plus, nous avons d’autres problèmes notamment la situation des enseignants volontaires. Ces derniers sont payés par les parents d’élèves", a précisé M. N’touglo, invitant d’autres bonnes volontés (surtout les ressortissants de la préfecture de l’Avé) à "venir au secours" de ces élèves dont certains travaillent sous des "hangars".

Deuxième étape de ce périple : le nouveau CEGIL (Collège d’Enseignement Général d’Initiative Locale) de la zone, avec des salles de classes construites en claie. Cette école qui a ouvert ses portes cette année avec une quarantaine d’élèves, a bénéficié d’une dizaine de tables-bancs.

"C’est un sentiment de joie qui m’anime et les mots me manquent pour remercier le donateur. C’est une initiative de la communauté d’Assahoun, en vue de désengorger les autres collèges", a expliqué Kodzo Michel Apédo, directeur de cette Ecole.


Très touché par ce geste, le Préfet de l’Avé a également remercié le donateur, ainsi que les responsables de l’Association "Nouvelle génération d’Assahoun".

Il a surtout invité les élèves à travailler, afin de ne pas les décevoir.

Créée en 1991, l’Association "Nouvelle génération d’Assahoun" a déjà mené plusieurs actions dans la localité, grâce à l’appui financier de Delali Zognrah. Peu avant la rentrée scolaire, ce dernier a offert des kits scolaires aux meilleurs élèves des écoles du canton.

"Tant vaut l’école, tant vaut la nation. Et seule l’éducation peut sauver les enfants de ce canton. Nous avons prévu d’autres actions les mois à venir", a souligné Delali Zognrah.

"Les prochains jours, nous ferons le tour de 20 villages, afin de recenser les besoins des populations et voir, les actions que nous pouvons mener", a-t-il ajouté. FIN

De retour à Lomé, Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence