FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

S’approprier les fondamentaux de leur profession : Vingt-cinq journalistes en formation à Lomé

lundi 27 novembre 2017 à 21:26

Quelque 25 journalistes (débutants ou confirmés, issus de la presse écrite, digitale et de l’audiovisuel) ont entamé ce lundi à Lomé, une session de cinq jours de renforcement de capacités, a constaté l’Agence Savoir News.

Organisée par le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) en avec le soutien d’Emergence Capital, cette session s’inscrit dans le cadre de la célébration des dix ans du CONAPP.

Elle permettra aux journalistes de s’approprier ou de se réapproprier les fondamentaux de leur profession. La session a été officiellement ouverte par Guy Madjé Lorenzo (Ministre de la communication, de la culture et de la formation civique) en présence M. Olympio (président par intérim de la HAAC).

Selon Jean-Paul Agboh Ahouélété (Président du CONAPP), il s’agit aussi d’aider ces journalistes à répondre aux questions auxquelles ils sont confrontés au quotidien.

"Ils seront notamment outillés sur les techniques d’écriture et bénéficieront d’un rappel des règles d’éthique et de déontologie gouvernant leur métier", a-t-il souligné.

"Ces enseignements généraux seront complétés par des travaux pratiques consistant essentiellement en des descentes sur le terrain, suivies de la rédaction de reportages écrits. Les stagiaires concernés par l’audiovisuel, recevront en plus, une formation spécifique à ces secteurs (travail sur la voix, rédaction de papiers dans un langage parlé simple, précis et concis...).

Pour le Ministre, cette initiative cadre parfaitement avec la volonté du gouvernement, de travailler à améliorer constamment la qualité des prestations des médias, à travers les sessions de renforcement de capacités. "Le journaliste est comme le gardien du temple. Et cette formation vient à point nommé pour permettre aux professionnels des médias, jeunes et moins jeunes, d’améliorer quotidiennement leur travail…", a-t-il indiqué.

Pour Christian Eboulé (Rédacteur en chef à TV5 Monde/Formateur), il faut connaître l’histoire de ce métier pour l’exercer.

"Le journalisme est né en Europe et nous a été importé ici en Afrique par la colonisation. Ceux qui exercent ce métier et qui ne sont pas formés, manquent de techniques de base. Le métier de journaliste est un métier particulier qui a un statut particulier. Il faut donc que les gens comprennent son histoire et les techniques de base qui permettent de l’exercer de manière sereine", a-t-il expliqué.

Notons que plusieurs activités sont prévues dans le cadre de la célébration des dix ans du Conapp dont deux concours déjà lancés, d’une part à l’endroit des professionnels, pour primer les meilleurs productions journalistes sur les ODD et d’autre part à l’endroit des étudiants et stagiaires, pour récompenser la meilleure plume sur la thématique VIH/SIDA.

Jeudi prochain, ce sera le tour des patrons de presse d’être outillés. L’apothéose de ces festivités sera en décembre avec les traditionnelles journées portes ouvertes et la grande la soirée au cours de laquelle des journalistes en herbe sont primés.

Rappelons qu’avec ses quatre-vingt-douze membres, le CONAPP demeure la principale organisation et la plus représentative des dirigeants et responsables de médias privés au Togo. FIN

Ambroisine MEMEDE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence