FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Relance du secteur aquacole au Togo : Des référentiels technico-économiques finalisés à Kpalimé

vendredi 26 janvier 2018 à 20:55

Une vingtaine d’acteurs de la filière aquacole et de la gestion des exploitations piscicoles du Togo ont bouclé ce vendredi à Kpalimé, une rencontre de deux jours, afin de finaliser des référentiels technico-économiques en aquaculture, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Organisée par la direction des Pêches et de l’aquaculture du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique à travers le Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA), la rencontre a regroupé les cadres des différentes structures du ministère en charge de l’Agriculture et des représentants des professionnels en aquaculture.

Elle leur a permis de réfléchir sur le modèle de référentiel à adopter pour l’élaboration des référentiels technico-économiques en aquaculture notamment pour la production de Tilapia marchands en étang, la production des alevins de clarias. Deux comités ont été mis en place pour l’élaboration desdits référentiels.

Les aspects techniques et économiques pris en compte pour chaque référentiel ont été révisés et les coûts des équipements et matériels utilisés dans chaque référentiel, actualisés. Les participants ont été dotés de guides en termes de prise de décision et d’élaboration des comptes d’exploitation dans leurs fermes.

Selon Dr Ali Domtani (le directeur des pêches et de l’aquaculture), cet atelier revêt une importance particulière pour le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, d’autant plus que c’est une activité qui entre dans le cadre de la relance de la production piscicole.

Il a rappelé que le sous-secteur de la pêche et de l’aquaculture joue un rôle économique, nutritionnel et social important. "Malgré la faible potentialité en produits halieutiques, ce secteur emploie près de 22.000 personnes et contribue à 4,5% au PIB agricole et 1,3% au PIB national. Et la production halieutique annuelle avoisine 25.000 tonnes. Cette production couvre environ 30% des besoins nationaux" a-t-il déclaré.

Pour lui, ces référentiels serviront de tableaux de bord, pour les investissements privés et ainsi, booster la productivité de l’aquaculture dans le pays.

Pour Dr Claude Agninoufètè Batchassi (le directeur régional de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique des Plateaux), les participants à cette rencontre doivent s’approprier ces référentiels. FIN

Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence