FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Réformes/ Périple de la Commission : Le CAR (opposition) monte au créneau et invite le PR à "respecter ses engagements"

mercredi 9 août 2017 à 01:29

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, un des principaux partis politiques de l’opposition) a invité ce mardi, le chef de l’Etat togolais à "respecter les engagements" pris dans l’Accord Politique Global (APG), dénonçant le périple entrepris depuis quelques jours par la Commission de réflexion sur les réformes politiques institutionnelles et constitutionnelles.

Les membres de cette commission --- nommés par le président de la République par décret pris en conseil des ministres le 3 janvier dernier --- vont parcourir toutes les préfectures, afin d’aller aux contacts des populations pour "recueillir leurs avis et suggestions pour nourrir la réflexion et proposer des réformes" qui tiennent compte de l’histoire du pays et "reflètent" les réalités et "répondent aux aspirations du peuple togolais".

Mais cette démarche n’est pas du goût de plusieurs partis politiques de l’opposition, pour qui l’APG a déjà tout tracé pour opérer les réformes.

Dans un communiqué rendu public, le CAR "suit avec une extrême vigilance" la tournée qu’effectue cette commission "au mépris de l’APG qui a prévu dans son chapitre III pour résoudre par consensus, des sujets éminemment complexes des réformes institutionnelles et constitutionnelles".

Pour le parti de Me Yawovi Agboyibo, "c’est par la même manœuvre d’une prétendue recherche de la volonté de la population que le régime RPT s’est employé en 1989 à camoufler son refus d’ouvrir le pays au multipartisme en se prévalant des conclusions d’une tournée nationale similaire à celle en cours".

"La vérité n’a pas tardé à éclater avec des soulèvements du 5 octobre 1990 et du 16 mars 1991 (…) C’est le lieu de marteler que les mêmes causes, produisent les mêmes effets", avertit le communiqué signé de Me Agboyibo.

"Le Président de la République a le devoir de respecter les engagements qu’il a pris dans l’APG. Il lui revient de convoquer, avant qu’il ne soit trop tard, le cadre prévu à cet effet …", ajoute le communiqué.

Précisons que le 3 août dernier, le Combat pour l’Alternance (CAP 2015, regroupement de cinq partis politiques de l’opposition), étaient dans les rues de Lomé, pour réclamer ces réformes. FIN

Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence