FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Réduire les grossesses précoces en milieu scolaire et extra-scolaire : Des élèves de trois lycées, fortement sensibilisés à Kpalimé

samedi 13 mai 2017 à 01:40

Des élèves des lycées de Lavié, de Tové-Rails et de Kpimé notamment les filles, ont été fortement sensibilisés sur les cas de grossesses précoces en milieu scolaire et extrascolaire et ont reçu une bonne dose d’explication en matière de planification familiale et de prise en charge des IST, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Ils ont également reçu de conseils en matière de dépistage du VIH. Cette campagne — de trois jours qui a pris fin jeudi — est organisée par l’Ong Association Femmes Solidaires au Togo (membre de la plateforme des Organisations de la Société civile de lutte contre les IST/VIH/SIDA et de promotion de la Santé au Togo) avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Cette campagne a pour objectif de contribuer à la réduction des grossesses précoces et non désirées ainsi que les infections sexuellement transmissibles IST/VIH/SIDA par un changement de comportement en milieu scolaire et chez les jeunes de 10 à 24 ans.

Il s’agit également à travers cette campagne de sensibilisation, d’améliorer les connaissances de ces apprenants sur les causes et les conséquences des grossesses précoces ainsi que les moyens de les prévenir.

Ils ont reçu des notions sur la gestion des cycles menstruels et le port correcte des préservatifs masculin et féminin.

Les animateurs de la campagne ont également enseigné aux jeunes et adolescents de 15 à 24 ans, des méthodes modernes et naturelles de contraception et leur ont offert des préservatifs.

Pour les trois jours de campagne, plus de 300 élèves ont fait leur test de dépistage en matière de VIH/SIDA, Quelque 70 filles ont été traitées en matière d’Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

Julien Sémégna (assistant médical) a invité les scolaires à opter pour le test de dépistage pour une prise en charge gratuite et à temps selon l’approche syndromique ainsi que pour l’usage des méthodes de contraception naturelle et hormonale afin de réduire les cas de grossesses.

Selon lui, cette campagne qui vise essentiellement les élèves par rapport à leur protection en matière de VIH/SIDA et de planification pour les filles est une bonne chose au niveau du district de Kloto.

Dr. Nyamétso Dzifa (directeur du district de Kloto), a de son côté, salué cette initiative qui permettra notamment de réduire le taux de grossesses en milieu scolaire et extra-scolaire. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence