FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Purification : Dans le Kloto, les fidèles de Mahomet ont prié pour la purification du Togo à Kpalimé

samedi 8 juillet 2017 à 03:30

Les cérémonies de purification initiées par HCRRUN dans le cadre du processus d’indemnisations des victimes des violences à caractère politique, commises entre 1958 et 2005 et de réconciliation nationale en cours au Togo, se sont poursuivies ce vendredi avec la prière musulmane dite à la mosquée centrale de la ville de Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

La prière dirigée par l’Imam de la mosquée centrale, Salifou Moussa s’est déroulée en présence du préfet de Kloto, Assan Koku Bertin, du député Toussah Gabriel, du représentant de HCRRUN et de Me Joseph Kokou Koffigoh.

Etaient aussi présentes, plusieurs personnalités dont les présidents des délégations spéciales de la commune de Kpalimé et de la préfecture de Kloto, les responsables des forces de sécurité, le président par intérim des chefs traditionnels et des dignitaires musulmans.

Les chefs de services, les responsables locaux des partis politiques ont également honoré de leur présence cette prière musulmane de purification.

C’est l’occasion pour l’Imam de prier Dieu de mettre dans les cœurs des Togolais l’esprit de pardon, de l’acceptation de l’autre pour une vraie réconciliation.

Il a imploré la bénédiction d’Allah, le miséricordieux sur le Togo et sa population ainsi que sur ses dirigeants. Il a demandé à chaque Togolais d’instaurer autour de lui un climat d’amour, de patience, de paix, de bonté, de joie et de liberté.

Rappelons que ces cérémonies de prière de purification est la dernière étape avant la phase des indemnisations des victimes des violences à caractère politique, commises entre 1958 et 2005.

Le programme de réparations concerne toutes les personnes (quelle que soit leur nationalité) ayant subi un préjudice du fait des violences à caractère politique, de violations graves des droits de l’Homme, durant la période allant de 1958 à 2005.

Ce programme comporte plusieurs phases. La première prend en compte les événements de 2005 subdivisés en deux sous-événements : les troubles socio-politiques suite au décès du président Gnassingbé Eyadema le 05 février 2005 et les troubles socio-politiques suite à l’élection présidentielle du 24 avril 2005.

Pour ces deux événements de 2005, environ 7.057 victimes ont été recensées. La somme de 2 milliards de F.CFA allouée par le gouvernement au HCRRUN, servira à indemniser 2.475 victimes.

Le reste des victimes, soit 4.582, sera indemnisé lors de la prochaine tranche.

Au total 22.415 victimes ont été identifiées par la CVJR sur la période de 1958 à 2005. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence