FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Promouvoir de l’entrepreneuriat et la croissance dans l’espace UEMOA : Des experts et chefs d’entreprises en conclave de deux jours à Lomé

vendredi 8 décembre 2017 à 00:08

Un forum international axé sous le thème "UEMOA : Entrepreneuriat et Croissance" s’est ouvert ce jeudi à Lomé, initiative de Think Tank club 2030, Emergence capital en partenariat avec les Young Leaders de l’association AfricaFrance, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

L’ouverture des travaux été présidé par Koffi Mensah (Représentant du ministre du commerce et de la promotion du secteur privé).

Etaient aussi présents : Benoit Lebeurre (Directeur de l’Agence française de développement au Togo) et Edem Tengue (directeur de l’Emergence Togo et Khaled Igue responsable du club 2030 Afrique).

Prennent part à ce forum de deux jours, des chefs d’entreprises venus d’Afrique et de l’Europe, des experts en finances, formation et innovation ainsi que des start-ups et jeunes porteurs de projets africains.

Ce forum permettra aux participants de dessiner un modèle de croissance pour les jeunes entrepreneurs et leurs entreprises, d’échanger sur les voies et moyens à faire de l’Afrique en générale et de l’UEMOA une zone attractive pour les investisseurs et sur les modèles pour l’électrification rurale.

Pour M. Tengue, l’Afrique est en train de faire sa transition démographique et comptera d’ici à 2050 deux milliards de personnes et son PIB égalera celui de l’Union européenne.

Selon une étude de la Banque Africaine de Développement (BAD), 29 millions de jeunes africains entreront sur le marché du travail chaque année d’ici à 2030.

Donc il faudrait que ces jeunes aient des qualifications pour que des entrepreneurs leur offrent du travail ou qu’ils aient le génie d’innover, de porter une initiative créatrice de revenus. Raison pour laquelle ce forum a été organisé, afin d’échanger avec les jeunes sur le rôle de l’entrepreneuriat dans le développement et de proposer des mécanismes innovants permettant de mobiliser des capitaux pour financer les entreprises.

"L’Afrique compte la plus forte proportion d’adultes en train de créer ou de gérer une nouvelle entreprise d’après l’indice de l’activité entrepreneuriale en début de cycle à 22%. Taux supérieur à celui de l’Amérique latine, donc pour tirer partie de son dividende démographique, l’Afrique doit absorber cette main d’œuvre toujours plus nombreuse dans les activités productives", a analysé M. Tengue.


"Les entrepreneurs constituent des forces d’innovation, car ils surmontent des obstacles tels qu’une infrastructure physique et immatérielle insuffisante, le manque de financements et les déficits de compétences pour fournir des produits et services. Ils créent des emplois, accroissent la demande de main d’œuvre instruite, commercialisent des produits ou des services et contribuent aux recettes fiscales du pays", a-t-il précisé.

Pour Koffi Mensah, l’Afrique est aujourd’hui le continent de toutes les opportunités selon plusieurs experts en développement : "Ce forum vient à point nommé, car il se situe dans la droite ligne des objectifs que le gouvernement s’est fixé pour faire du secteur privé, le véritable moteur de croissance économique. Il vise à faire le lien entre la dynamique entrepreneuriale et la croissance économique au sein de l’espace UEMOA".

"Le gouvernement togolais tiendra compte des conclusions qui seront issues des travaux de cette rencontre, dans l’élaboration des politiques publiques touchant le monde de l’entreprise et l’emploi des jeunes et réaffirme à poursuivre son programme d’amélioration de l’environnement des affaires, afin de rendre facile l’exercice du business au Togo", a ajouté le représentant du ministre du commerce et de la promotion du secteur privé.

Plusieurs thématiques vont meubler les deux jours de ce forum notamment les conditions et facteurs clés pour favoriser l’investissement et la compétitivité des entreprises dans la zone UEMOA, l’entrepreneuriat comme une réponse à la question de l’emploi des jeunes, les problèmes d’adéquation entre les formations et l’emploi et l’électrification des zones rurales. FIN

Abbée DJAGLO

Savoir News, la Maison de l’info

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence