FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Programme de réparation : Fin des prises en charges médico-psychologiques et indemnisations des victimes vulnérables des Savanes, Kara et Centrale

samedi 16 décembre 2017 à 01:23

Officiellement démarrées mardi dernier, les prises en charges médico-psychologiques et indemnisations des victimes vulnérables des Savanes, Kara et Centrale (pool 1) par le HCRRUN, ont pris fin ce vendredi à Lomé, a constaté l’Agence Savoir News.

Les victimes vulnérables ont été identifiées par la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) dans le cadre du programme de réparations.

"Nous tirons un bilan assez positif. Sur le lot des victimes vulnérables de ces trois régions, une seule victime sur les 18, a refusé de venir", s’est réjouie Mme Awa Nana Daboya présidente du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCCRUN).

"Toutes les autres victimes ont été prises en charge et servies", a-t-elle ajouté.

Les victimes par souci de protection de leurs avoirs, ont sollicité du HCRRUN qui, sur proposition de la banque UTB, leur a fait ouvrir des comptes épargnes.

La semaine du 19 au 23 décembre sera consacrée aux victimes vulnérables du pool 2 constitué de la région des Plateaux-Est (Atakpamé et ses environs) et la semaine du 26 au 29 décembre 2017 aux victimes de la région Maritime et de Kpalimé.

Pour cette première phase, 137 victimes vulnérables, sont concernées. A ces victimes, s’ajouteront 34 autres pour une prise en charge médico-psychologique.

Précisons que le programme de réparations concerne toutes les personnes (quelle que soit leur nationalité) ayant subi un préjudice du fait de violences à caractère politique, de violations graves des droits de l’Homme, durant la période allant de 1958 à 2005.

Ce programme comporte plusieurs phases. La première prend en compte les événements de 2005 subdivisés en deux sous-événements : les troubles socio-politiques suite au décès du président Gnassingbé Eyadéma le 05 février 2005 et les troubles socio-politiques suite à l’élection présidentielle du 24 avril 2005.

Pour ces deux événements de 2005, environ 7.057 victimes ont été recensées. La somme de 2 milliards de F.CFA reçue du gouvernement par le Haut Commissariat à la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRRUN) servira à indemniser 2.475 victimes.

Le reste des victimes, soit 4.582, sera indemnisé lors de la prochaine tranche.

Au total 22.415 victimes ont été identifiées par la CVJR sur la période de 1958 à 2005. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence