FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Préparation et lancement de la campagne cotonnière 2017/2018 : Fin d’un conclave de deux jours des principaux acteurs à Kara

samedi 20 mai 2017 à 01:22

Les principaux acteurs de la filière coton ont bouclé ce vendredi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé), deux jours de conclave, rencontre qui leur a permis de faire une évaluation des résultats de la campagne cotonnière 2016/2017 et de dresser le bilan de la campagne de collecte, d’évacuation et d’égrenage, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Ils ont également échangé sur la qualité du coton produit et la commercialisation de la fibre et des graines et analysé les performances de la campagne 2016/2017.

Cette rencontre placée sous le thème : "tous mobilisés pour une augmentation et une optimisation accélérées de la production cotonnière à partir de 2017/2018", a également permis à ces principaux acteurs de la filière coton, de prendre des dispositions appropriées pour une gestion de la campagne 2017/2018.

Depuis le 8 mai dernier, la campagne 2016/2017 a pris fin sur l’ensemble du pays avec les dernières opérations de collecte, d’évacuation de d’égrenage.

Cette campagne a enregistré une production de 108.000 tonnes de coton-graine, ce qui représente un bond de 32% par rapport à la campagne précédente.

Le rendement au champ a également enregistré une légère progression, passant de 721 kg/hectare (l’année dernière) à 832kg/hectare (pour cette campagne).

En clôturant les travaux ce vendredi, Nana Adam Nanfamé (Directeur général La Nouvelle Société Cotonnière du Togo /NSCT) a apprécié la qualité des échanges durant les deux jours de conclave.

"Dans les jours qui viennent, la NSCT est appelée à mettre en œuvre les importantes décisions prises au cours de cette rencontre", a-t-il souligné.


"La modeste contribution que la filière peut et doit apporter à la politique du chef de l’Etat, serait d’œuvrer chaque jour à sa viabilité pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural", a-t-il précisé.

Le Directeur général de l’ITRA (représentant le ministre de l’agriculture) a de son côté, exhorté chaque région cotonnière à s’engager dans le processus de "remobilisation des cotonculteurs" déclenché depuis le mois d’avril par la NSCT.

"Les cotonculteurs ont une place importante dans le pays, car lorsque le secteur du coton se porte bien, l’économie va bien", a-t-il ajouté.

Pour la campagne 2017/2018, l’objectif fixé par la NSCT est d’atteindre 160.000 tonnes de coton-graine pour une emblavure de 160.000 hectares.

Rappelons que le Togo a inscrit la filière cotonnière dans une vision stratégique sur 10 ans, à travers un document d’orientation stratégique élaboré avec l’appui de la Banque mondiale : atteindre d’ici 2022, au moins 200.000 tonnes de coton-graine de 95% de premier choix, avec un rendement moyen de 1600 kg/ha. FIN

De Kara Peter MALOUMBA / Rédaction

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence