FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Pour une couverture sanitaire universelle : Tenue d’un dialogue national pour jeter les bases d’une stratégie de financement

vendredi 10 février 2017 à 00:59

Membres du gouvernement, partenaires techniques et financiers du Fonds mondial se sont retrouvés ce jeudi à Lomé dans le cadre d’un dialogue national, en vue de jeter les bases d’une stratégie de financement de la santé vers la couverture sanitaire universelle, a constaté l’Agence Savoir News.

La rencontre ouverte par le Premier ministre Selom Komi Klassou, permettra également de renforcer l’engagement du gouvernement togolais à poursuivre l’augmentation progressive des finances publiques en faveur du secteur de la santé.

Cette stratégie, a souligné Dr. Lucile Imboua (représente de l’Organisation mondiale de la santé / Oms au Togo), permettra de développer les axes de réformes pour une plus grande mise en commun des fonds mobilisés, l’utilisation efficiente des ressources, le partage des risques et la couverture des besoins des plus démunis et des malades.

"Les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé, félicitent et soutiennent le présent dialogue", a-t-il précisé.

Mark Dybul (Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme), était également présent.

Selon le Premier ministre togolais, "l’amélioration substantielle du système de santé au Togo, constitue pour le gouvernement, l’un des axes prioritaires pour lequel il s’est engagé et pour lequel il travaille sans relâche jusqu’à ce que l’offre de soins se diversifie et se rapproche des bénéficiaires.

"Les avancée enregistrées dans le secteur de la santé, sont le fruit de votre mobilisation aux côtés de nos populations et particulièrement, de l’appui constant que vous apportez au Fonds mondial dans ses interventions pour lutter efficacement contre le Vih/Sida, la tuberculose et le paludisme", a souligné M.Klassou.

Ce dernier s’est réjouit de l’engagement renouvelé du Fonds mondial, du soutien des partenaires techniques et financiers et singulièrement de l’investissement personnel M. Dybul, qui se traduit par sa présence à Lomé.

"Pour que les populations soient effectivement bénéficiaires du train de mesure mis en œuvre et des réformes en cours, il est primordial d’accélérer la transformation et de consolider nos acquis. C’est dans le cadre d’un partenariat renforcé que cela est possible", a indiqué le chef du gouvernement.


"L’objectif est à notre portée et malgré les difficultés, le contexte peut s’avérer favorable si nous restons tous mobilisés et déterminés à apporter notre contribution à la réussite commune. C’est le sens de notre engagement à contribuer dans la mesure de nos moyens, à la dernière reconstitution des ressources du Fonds mondial. Le gouvernement togolais continuera également d’investir dans le système national de santé, les ressources nécessaires à une amélioration constante de l’offre de soins et à la généralisation de la couverture sanitaire", a ajouté M. Klassou.

Plus de 259 millions de dollars de subventions ont été mobilisés et affectés à l’Etat togolais depuis 2002, grâce au Fonds mondial.

Le Fonds mondial va encore octroyer plus de 38 milliards de F.CFA (58 millions d’euros) au Togo pour les trois prochaines années, avait annoncé mercredi Mark Dybul, à l’issue d’un entretien avec le chef de l’Etat togolais.

Fondé en 2002, le Fonds mondial est un partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies.

Le Fonds mondial collecte et investit près de quatre milliards de dollars US par an à l’appui de programmes, dirigés par des spécialistes locaux dans les pays et les communautés qui en ont le plus besoin. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence