FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Pour un meilleur rendement : Les cotonculteurs sensibilisés à Tohoun

lundi 15 mai 2017 à 13:42

Les producteurs de cotons de la préfecture du Moyen-Mono ont été sensibilisés à s’investir davantage dans la production cotonnière pour le compte de la campagne 2017- 2018, lors d’une séance de mobilisation, a constaté l’Agence Savoir News.

La rencontre qui s’est tenue jeudi à Tohoun (environ 150 km au nord-est de Lomé) a permis aux responsables de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) de présenter les performances techniques de la région sur les trois dernières années et donner des conseils pour l’amélioration de la productivité dans le secteur cotonnier.

Selon les statistiques 2016, la préfecture du Moyen-Mono a considérablement baissé (environ 7% de la production totale), soit 1200 tonnes contre 13000 tonnes les années précédentes. La production maximale s’élève à 907 Kilo de coton soit 113 tonnes obtenus sur 124 hectares représentant 6% rendement annuel de la préfecture.

Selon Lanwin Paka Lagnan, le directeur de Soutien à la production à la NSCT, ces données inquiètent et méritent d’être améliorées afin de permettre à la population de disposer de moyens nécessaires à la réalisation de ses projets (améliorer ses conditions de vie et entamer le développement de la région).

"La production du coton à l’avantage d’être vendue aisément et profite considérablement aux communautés, grâce aux primes de gestions qui sont destinées au développement du village. Le gouvernement ne cesse de multiplier ses efforts pour réduire les déficits liés à l’engrenage du coton, la gestion efficiente des engrais, des groupements de producteurs et la sélection des vrais producteurs pour l’amélioration de la qualité et l’encadrement de la production".

Ce dernier a loué l’exploit du gros producteur Tchakpassa Agassa dans le village de Doloumé (canton de Saligbé) pour son rendement acceptable et a appelé tous les participants à en faire autant pour hisser la préfecture du Moyen-Mono au rang des meilleurs.

Pour Jean Mibaro Tchablina, Secrétaire générale de préfecture du Moyen-Mono, cette séance de mobilisation à la production cotonnière permet de redynamiser le secteur, améliorer l’économie nationale et celle des ménages.

Rappelons que le Togo a inscrit la filière cotonnière dans une vision stratégique sur 10 ans, à travers un document d’orientation stratégique élaboré avec l’appui de la Banque mondiale : atteindre d’ici 2022, au moins 200.000 tonnes de coton-graine de 95% de premier choix, avec un rendement moyen de 1600 kg/ha et produire plus 85% de coton fibre de qualité de tête. FIN

De Tohoun, Manu MESSAN

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence