FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Pour mieux maîtriser les techniques de réalisation des toitures de bâtiments : Des artisans menuisiers de la Chambre Préfectorale des Métiers d’Agou, formés pendant deux semaines à Kpalimé

mercredi 3 janvier 2018 à 10:40

Quelque 31 artisans menuisiers de la Chambre Préfectorale des Métiers d’Agou ont bouclé mardi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), deux semaines de formation sur les techniques de réalisation des toitures de bâtiments, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Initiée par la Chambre Préfectorale des Métiers d’Agou, cette formation qui a reçu l’appui financier du Fonds National d’Apprentissage et de Perfectionnement Professionnel (FNAFPP) a été réalisée grâce au Centre d’Etudes et de Formation Professionnelle (CEFOP ASA).

Objectif principal visé : aider ces artisans menuisiers à maîtriser les techniques de réalisation des toitures des bâtiments.

Il s’est agi aussi de faire comprendre aux apprenants que ce soit du côté charpente ou ébéniste, que tout menuisier doit avoir une formation prévention des risques liés à l’activité physique pour prévenir les risques liés aux manutentions manuelles.

Il a été question également d’apprendre les bonnes postures de travail, les positions articulaires adéquates, en appliquant les principes de base de sécurité physique et d’économie d’effort.

Durant les deux semaines de formation, l’Ingénieur en Bâtiment et Travaux publics, M. Gounteni Abou-Nassilou a partagé avec les artisans menuisiers de la cellule préfectorale de la chambre de métiers, des notions relatives à la réalisation de la charpente et de toitures.

Ils ont été aussi mieux outillés sur les principes de base de l’ossature de bois, les notions de base d’un menuisier, la prévention des risques professionnels des menuisiers et ébénistes, le travail de bois en atelier, les assemblages courants qu’un menuisier peut rencontrer etc…

Ils ont été formés sur les dangers des produits utilisés et sur les moyens de se protéger : savoir lire attentivement l’étiquette du contenant des produits et connaître les symboles présents des fiches de données de sécurité sur les récipients.

Les artisans menuisiers ont été aussi formés à l’utilisation des extincteurs et connaissance des consignes d’incendie et d’évacuation ainsi qu’à l’entretien des différentes machines à bois.

Après la formation théorique, ils ont fait la pratique, à travers la construction de la toiture d’un bâtiment devant servir désormais de siège à la cellule préfectorale d’Agou de la chambre des métiers où il été question de relever les difficultés de la matière.

Mensah Koffi (représentant du préfet d’Agou) a invité ces artisans menuisiers à s’approprier les nouvelles notions acquises au cours de cette formation pour s’en servir tout au long de leur carrière professionnelle aussi bien pour leur propre épanouissement que pour le développement de la préfecture d’Agou.

Il a exprimé sa reconnaissance aux partenaires notamment le FNAFPP, qui ont pris en compte les soucis des artisans d’Agou dans leurs préoccupations.

François Koumédji (représentant du secrétaire exécutif du FNAFPP) a, de son côté, félicité la chambre de métier pour l’initiative de ce projet de formation dont la réalisation va contribuer à améliorer le niveau de compétences des bénéficiaires.

Aussi les a-t-il invités à maintenir cette collaboration pour les défis et perspectives à venir.

Il les a rassurés de l’appui du FNAFPP à toujours les accompagner, chaque fois qu’il en sera possible et selon la pertinence de leurs initiatives à soutenir.

Il a remercié le directeur du CEFOP ASA pour la formation donnée et invité les bénéficiaires à divulguer ces connaissances à leurs apprentis et à leurs confrères qui n’ont pas eu la chance de prendre part à cet atelier.

"En partageant régulièrement ces acquis, vous vous exercez perpétuellement sur ce qui vous a été transmis et vous amènera à ne pas oublier", a prodigué M. Koumédji.

Pour Akpalou A.S. Assilevi (directeur de CFOP ASA), une organisation qui investit dans la formation investit dans la qualité : "avec cette formation, les artisans menuisiers sont deux ou trois fois plus efficaces qu’avant".

Il a exhorté les participants à tout faire pour maîtriser les notions apprises et à les partager avec ceux qui n’ont pas eu la chance d’être présents à cette formation. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence