Savoir News - La première agence de presse privée au Togo
FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Pour mieux maîtriser le problème foncier au Togo : Une quarantaine de journalistes en atelier à Lomé

jeudi 4 mai 2017 à 21:07

Une quarantaine de journalistes (venus de toutes les régions du pays) ont entamé ce jeudi à Lomé, deux jours de formation pouvant leur permettre de mieux cerner le problème foncier au Togo, a constaté l’Agence Savoir News.

"Le problème du foncier a toujours été sujet à conflit dans toutes les communautés humaines et peut compromettre dangereusement la sérénité, la paix et le développement. Depuis quelques années, nos terres sont non seulement source de conflits entre citoyens ou au sein des communautés ou encore entre deux communautés voisines, mais aussi et surtout sont devenues des objets de convoitises", a confié le Professeur François Deckon (de l’Université de Lomé).

C’est dans le cadre de la Stratégie Nationale d’Engagement entre les acteurs impliqués dans le Foncier au Togo que l’ONG ADHD organise cette rencontre dans le but d’outiller les acteurs des médias (public et privé).

Cette formation vise notamment à rappeler aux participants, quelques notions élémentaires et actualiser leurs connaissances et compétences en matière du foncier en vue de leur permettre de s’occuper efficacement des problèmes liés au foncier au Togo.

"La thématique du foncier est donc majeure. Elle est sensible. Presque tous les citoyens sont, à un titre ou à un autre, concernés par la question foncière. Elle est complexe, mais pas insoluble. Aujourd’hui dans notre pays, les litiges fonciers résultent de plusieurs causes, les unes aussi complexes que les autres", a précisé M. Deckon.


Les participants plancheront sur plusieurs communications : "Présentation du cadre et ligne directeur des politiques foncières en Afrique (CLDPFA)", "Présentation de l’avant-projet du code foncier (APCF)", "Présentation du cycle 1 de la SNE : le document, les actions menées, les résultats obtenus", etc.

Multiples ventes et spoliation foncière ou de titre de propriété volé ou falsifié par-ci, occupation anarchique de réserves administratives par-là : les problèmes liés au foncier sont récurrents ces dernières années au Togo.

A plusieurs reprises, les médias ont relayé des manifestations parfois violentes dans certaines localités, occasionnant des pertes en vies humaines.

Les cas récents de Davié (35 km au nord de Lomé) et de Dapaong (664 km au nord de Lomé) peuvent être cités à témoin.

Alors conscient de l’allure inquiétante que prennent les événements enregistrés, l’Etat a décidé de prendre le taureau par les cornes, d’où la tenue le mois dernier, du forum national sur le foncier à Lomé. FIN

Emmanuel ATCHA

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence