FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Pour mieux cerner les techniques d’attribution des marchés publics de fournitures et de services : Des représentants des collectivités locales des préfectures de quatre préfectures en conclave à Kpalimé

mardi 16 janvier 2018 à 01:46

Des représentants des collectivités locales des préfectures d’Agou, de Kpélé, de Danyi et de Kloto sont en conclave à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), rencontre qui leur permettra d’être mieux outillés sur les techniques d’attribution des marchés publics de fournitures et de services, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

C’est une rencontre de cinq jours, initiée par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) avec l’appui technique et financier de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le Projet d’Appui à la Mobilisation des Ressources et aux Renforcements des capacités Institutionnelles (PAMOCI).

Elle mobilise une trentaine de membres des commissions de passations et de contrôle des marchés publics de ces collectivités.

La rencontre permettra aux participants d’avoir une meilleure compréhension et application des critères de qualification et d’analyse comparative des offres en vue d’une attribution efficace des marchés de fournitures.

Elle permettra également d’aider les membres des commissions de passation et de contrôle de marchés publics à mieux déterminer les besoins en matière de fournitures et à mieux respecter les règles de passation et de choix des entreprises ou sociétés qui sont intéressées par la commande publique.

La finalité : c’est de leur faire comprendre les règles prévues par le code des marchés publics.

Les participants suivront des exposés sur la procédure d’attribution d’un marché public de fournitures et de services, la gestion de l’ouverture des plis, l’évaluation des offres, la post qualification des candidats et la formalisation de l’attribution.

Le Togo s’est engagé sur la voie de développement et de l’émergence économique à l’horizon 2030, a souligné le préfet de Kloto Assan Koku Bertin.

L’ARMP dans ses missions, a-t-il souligné, voudrait former tous les acteurs intervenant dans la passation publics et au niveau des différentes étapes du cycle d’attribution des marchés publics.

Le Préfet a invité les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes pour que cette formation soit une réussite.

Alaki Essoham (directeur de la réglementation et des affaires juridiques à la direction générale de l’ARMP) a mis l’accent sur la gestion des collectivités locales, qui a beaucoup évolué depuis qu’elles ont intégré les procédures de passation des marchés publics dans leur mode de gouvernance.

A terme, ces sessions prévoient former 206 personnes à travers tout le pays.

L’un des principes fondamentaux de la commande publique est la transparence des procédures, ce qui sous-entend que les agents chargés de mener une procédure de passation des marchés publics doivent s’efforcer de respecter scrupuleusement les règles d’éthique, en s’abstenant de tout acte illégal pouvant rompre le principe d’égalité de traitement des candidats et fausser ainsi, les bases de toute une procédure, a-t-il précisé M. Alaki.

Ce dernier a invité les participants à profiter de l’occasion de cette formation pour exposer toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leurs tâches quotidiennes de gestion des marchés publics. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence