FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Pour débattre des problèmes de leur canton : Des ressortissants de Kpimé à Lomé et les autorités des douze villages se sont retrouvés en conclave

dimanche 5 mars 2017 à 18:20

Les membres de l’Amicale des Ressortissants du Canton de Kpimé (ARCK) à Lomé, ainsi que les autorités des douze villages se sont retrouvés samedi à Kpimé-Tomégbé (localité située à 7 km au nord de Kpalimé), afin de débattre des problèmes qui minent leur canton, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Parmi ces autorités des douze villages, on notait la présence des chefs, des reines-mères, des notables et des présidents des Comités Villageois de Développement (CVD).

Objectif principal de cette rencontre : débattre des problèmes qui freinent le développement du canton et de trouver des approches de solutions.

Les échanges ont tourné autour de la restauration de l’autorité des chefs de cantons et villages et l’instauration des réunions périodiques entre les chefs du canton, afin de renforcer les liens entre eux et leurs populations.

Ils n’ont pas passé sous silence la question relative au non respect de l’autorité traditionnelle et du civisme. Ils ont préconisé que des stratégies soient élaborées pour que l’autorité et le civisme soit respectés par les jeunes, afin d’instaurer l’harmonie, la cohésion et l’entente entre les populations et leurs chefs et entre les populations elles-mêmes. Les participants ont également pensé aux dispositions à prendre pour asseoir la décentralisation dans leur canton, une fois qu’elle sera enclenchée.

L’autre sujet abordé a trait aux différents problèmes qui entourent la création d’un marché cantonal, à l’identification des activités porteuses, aux activités génératrices de revenus et à la promotion d’une agriculture durable à travers la mise en place et à l’adoption des nouvelles méthodes agricoles (fertilisation des sols à partir du compost), afin d’assurer aux agriculteurs une bonne production agricole. Ils ont aussi préconisé l’instauration de l’écosystème en interdisant les feux de brousse et en encourageant la foresterie.

Les participants à la rencontre ont aussi convenu d’organiser dans les 12 villages du canton, des opérations de salubrité publique pour assainir leurs villages, de valoriser leurs sites touristiques en les réglementant. Ils ont aussi abordé des sujets relatifs à l’eau, à la création d’une cantine scolaire, d’un centre communautaire et d’un lycée dans le canton.

Togbui Awako IV (chef du canton de Kpimé) a invité sa population à croire en l’avenir : "avec le courage, nous pouvons ensemble surmonter tous les problèmes auxquels le canton est confronté".

"Nous devons tous jouer notre partition pour lever les défis qui nous attendent", a-t-il martelé, invitant au passage le gouvernement à les accompagner pour le développement du canton.

"C’est ensemble que les natifs du canton de Kpimé peuvent bâtir leur canton. Tout le monde doit apporter sa pierre pour la construction de ce canton", a renchéri Lucas Abotsi-Dzégla (président de l’ARCK). FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence