FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Pour améliorer le système de l’état civil : Des acteurs clés de Kloto en conclave à Kpalimé

vendredi 17 mars 2017 à 17:16

Une trentaine d’acteurs clés de l’état civil de Kloto ainsi que ceux des préfectures voisines ont démarré jeudi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), trois jours de formation sur les techniques pouvant leur permettre de partager leurs expériences, afin d’améliorer le système, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Placée sous le thème "Acquis, enjeux et défis prochains", la rencontre est initiée par la commune de Kpalimé avec l’appui de la coopération allemande à travers le Programme Bonne Gouvernance et Décentralisation (GIZ/ProDeG).

L’atelier rassemble des agents de l’état civil de Kloto et les responsables des états civils des communes de Tsévié et de Sokodé, pour qu’ils partagent leurs expériences dans le domaine par rapport au projet ProDeG.

Ils partageront aussi les acquis du stage sur l’état civil étranger, afin de mieux cerner les défis auxquels ils feront face dans un futur proche.

Dans son intervention, Kodjo Edihé (conseiller délégué à la mairie de Kpalimé), a mis l’accent sur l’importance de l’état civil dans la vie d’un homme. Il a mis en garde ceux qui font des actes frauduleux aux enfants à cesser ces mauvais comportements.

Il a exprimé sa gratitude à la coopération allemande qui ne ménage aucun effort pour le bien-être de l’état civil de la commune.

M. Edihé a exprimé sa gratitude à la coopération allemande qui ne ménage aucun effort pour le bien-être de l’état civil de la commune.

Pour Sosso Takougnadi (conseiller technique national de GIZ/ProDeG), le travail consiste à faire une rétrospective, afin d’évaluer le chemin parcouru ensemble depuis 2013.

Il a exhorté les participants à exprimer leurs besoins et problèmes pour des échanges fructueux, en vue de l’amélioration du service.

"A travers cet atelier, les différentes pratiques faites au niveau des trois communes (Kpalimé, Tsévié et Sokodé) seront analysées, afin de mutualiser les expériences pour définir les perspectives visant l’amélioration du système de l’état civil dans ces trois communes et dans la préfecture", a pour sa part précisé Edoh Komlan Djifa (secrétaire général de la mairie de Kpalimé). FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence