FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Pasteur Edoh Komi : "Martin Luther King reste et demeure l’un des personnages les plus emblématiques qui ont influencé l’humanité"

mardi 23 janvier 2018 à 10:30

Il y a 50 ans Dr. Martin Luther King disparut. Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) se prépare à lui rendre hommage à travers une série d’activités. Dans une interview à l’Agence Savoir News, Pasteur Edoh Komi, président du MMLK, est revenu sur la vie de Martin Luther King et les activités prévues dans le cadre de cette célébration.

Savoir News : Qui est Dr. Martin Luther King ?

Pasteur Edoh Komi : Dr. Martin Luther King est un pasteur baptiste Afro-américain, né en 1929 à Atlanta, militant non violent pour les droits civiques, pour la lutte contre la pauvreté et la ségrégation raciale. Auteur du célèbre discours "I HAVE A DREAM" dont les paroles prophétiques restent encore d’actualité et qui ont transformé profondément l’âme des Etats-Unis, Martin Luther King reste et demeure l’un des personnages les plus emblématiques qui ont influencé l’humanité.

Apôtre de non violence et chantre de paix (plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964) et défenseur infatigable des droits de l’homme, Martin Luther King a su appliquer les principes bibliques aux exigences et préoccupations sociales et économiques de l’humanité. Il reste et demeure un modèle pour tous ceux qui luttent contre les injustices et les inégalités sociales, la pauvreté et le racisme. Il a laissé un grand héritage à l’humanité malgré sa vie courte sur terre (15 janvier 1929 - 4 avril 1968), soit 39 ans.

Qu’est-ce qui vous a tellement marqué dans la vie de cet homme à tel point vous avez créé un Mouvement en son nom ?

Son combat non violent et son amour pour ses ennemis et persécuteurs m’ont tellement marqué à tel point que je l’ai assimilé à une réincarnation de Jésus-Christ. Sa vie était faite pour les autres et le 4 avril 1968, date de son assassinat à Memphis, Martin Luther King a encore prouvé qu’il vivait pour les autres et non pour lui-même en allant soutenir les éboueurs noirs pauvres. N’ayant pas connu toutefois la pauvreté, il a été durant toute sa vie proche des indigents et des pauvres. Ce sont ses vertus qui m’ont convaincu à créer un mouvement en son nom pour immortaliser sa vie et ses œuvres.

Quelles sont les activités au menu de cette célébration ?

Il est prévu pour marquer le cinquantenaire de sa disparition dont le lancement officiel démarre ce 26 janvier, des expositions des œuvres de l’illustre disparu et des tables rondes sur les thèmes tels que la non violence, la tolérance, la citoyenneté, les droits de l’homme, l’égalité et la justice entre les êtres humains, le leadership. La jeunesse scolaire et estudiantine est au cœur de tous ces sujets. Lomé et Kpalimé sont retenus pour les activités.

Après cette phase des expositions, un concours sera organisé portant sur la vie et l’œuvre de Martin Luther King en faveurs des élèves et étudiants dont la remise des prix est prévu pour le 4 avril 2018.

Dans l’une de vos déclarations, vous avez précisé : "Notre but est de recréer une approche effective entre la vision de Martin Luther King et notre société, afin de rendre cette dernière vivable et raisonnable". Que voulez-vous dire ?

À travers cette déclaration à laquelle vous faites allusion, le MMLK entend appliquer à notre société contemporaine les principes de résistance non violente, de l’endurance et de l’amour pour tous. Aussi s’agit-il d’inciter les uns et les autres à combattre de manière rigoureuse les injustices sous toutes leurs formes, la corruption et les considérations discriminatoires. Bref, notre époque a besoin de la résurgence des gens de la trempe de Martin Luther King pour la transformer et la rendre vivable, loin d’une jungle où tous les êtres humains naissent égaux en droits et en dignité.

Quel appel avez-vous à l’endroit du grand public, concernant cette célébration ?

Au regard de la brièveté de la vie de Martin Luther King sur terre et l’énormité de ses exploits réalisés dont nous réclamons aujourd’hui l’héritage, le dicton selon lequel "aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années" est avéré.

C’est fort de cette conviction que Martin Luther King continue d’influencer la vie des milliers de personnes tout en étant même mort il y a 50 ans. Il s’agit donc de mettre sa vie au service des autres car elle est comme un triangle dont Dieu est au sommet, et l’homme et son prochain occupent les deux côtés.

Au grand public et au peuple togolais, je fais cette interpellation à réfléchir sur cette belle pensée de Martin Luther King : "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères sinon, nous allons mourir tous ensemble comme des idiots".

Donc aimons-nous les uns les autres dans l’humilité et le respect de l’autre. FIN

Propos recueillis par Junior AUREL

Savoir News, la Maison de l’info

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence