FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

PUDC/ Mission officielle de supervision des pistes rurales : Le ministre Gnofam et Mme Khardiata Lo Ndiaye sur les chantiers mardi, mercredi et jeudi (AVANT-PAPIER)

mardi 6 juin 2017 à 08:47

Ninsao Gnofam (ministre des Infrastructures et des transports) et Mme Khardiata Lo Ndiaye (Représentante Résidente du Programme des Nations Unies au Togo) descendront mardi (et pendant trois jours) sur les chantiers des pistes rurales exécutées dans le cadre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC), afin de toucher du doigt, l’état d’avancement des travaux.

Cette mission va parcourir trois régions (Savanes, Kara et la Centrale) où elle aura l’opportunité d’échanger avec les autorités locales, les entreprises et les bureaux de contrôle.

Au Total 12 entreprises ont signé en octobre dernier, un contrat avec le PNUD dans le cadre de la première phase des travaux de construction de 406 kilomètres de pistes rurales dans les cinq régions du Togo. Montant global : 11, 4 milliards FCFA.

Les travaux ont été officiellement lancés les 21 novembre et 1er décembre derniers respectivement à Guérin-Kouka (région de la Kara) et à Tchamba (région Centrale) par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé. Les durées d’exécution des travaux varient entre 6 et 9 mois.

Ces infrastructures ont pour objectifs, le désenclavement des zones rurales du pays, et la dynamisation des économies locales.

La réalisation de ces pistes rurales fait partie de la +composante 1+ (développement d’infrastructures et d’équipements socio-économiques d base) du PUDC.

Précisons que le PUDC — créé par décret présidentiel en janvier 2016 — est l’un des volets phares de la Stratégie pour la Croissance Accélérée et l’Emploi (SCAPE).

Doté d’une enveloppe de 155 milliards F.CFA (environ 258 millions de dollars) pour une période de 3 ans, le protocole d’accord portant sur son lancement a été signé à New York en février 2016 par le Président Faure Gnassingbé et Mme Helen Clark (Administrateur du PNUD).

Ce programme (exécuté par le PNUD) a pour objectifs de contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économiques de base.

Le PUDC entend réduire les inégalités sociales, renforcer la productivité des populations, et valoriser la production agricole.

Rappelons que le PUDC comprend quatre composantes à savoir : développement d’infrastructures/équipements socio-économiques de base, renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux développement de l’entrepreneuriat rural développement du système d’information géo-référencée des infrastructures/équipements. FIN

En Photo : Mme Khardiata Lo Ndiaye.

De Kara, Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence