FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

PGICT : Le ministre de l’environnement et des ressources forestières sur les sites ce lundi à Lomé

lundi 16 janvier 2017 à 20:40

M. André Johnson (ministre de l’environnement et des ressources forestières) a visité ce lundi à Lomé les ouvrages réalisés dans le cadre du Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT), a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

Cette visite de terrain entre dans le cadre d’une tournée nationale initiée par le ministère de l’environnement et qui prendra fin le 26 janvier.

M. Johnson avait à ses côtés, son collègue de la sécurité le Colonel Damehame Yark. Les ouvrages visités sont les chantiers en cours de l’unité de secours des sapeurs-pompiers (Etat-major des Forces Armées Togolaises) et la pompe submersible à Tokoin Tamé.

La caserne des sapeurs-pompiers à Lomé est l’un des quatre chantiers en cours sur l’ensemble du territoire à part Atakpamé, Sokodé et Dapaong.

Chaque chantier est constitué d’une clôture de 500 m de périmètre, un bâtiment central avec quatre salles, un magasin et deux garages incorporés. Tous les chantiers sont au stade de finition.

"Cette tournée de visite sur l’ensemble du territoire a pour objectif de toucher du doigt l’état d’avancement des travaux du PGICT, qui restent à faire et surtout à inviter les responsables des différents chantiers au respect des délais contractuels. Avec la construction de ces casernes, il s’agit de rapprocher davantage les sapeurs-pompiers des populations pour réduire les temps d’intervention et de surcroît la destruction des biens et les décès suite aux catastrophes naturelles et anthropiques", a souligné M. Johnson.


Après avoir écouté les responsables des différents chantiers sur les contraintes auxquelles ils font face, le ministre a réitéré à ses interlocuteurs, sa constante disponibilité pour des échanges devant concourir à la célérité des travaux. Il a également profité de l’occasion pour remercier la Banque mondiale pour son appui financier.

Officiellement lancé en février 2013, le projet PGICT — financé par la Banque mondiale — prendra fin en juin 2017.

Il est mis en œuvre par le ministère de l’environnement et des ressources forestières, pour un montant de 16,947 millions de dollars US.

Ce projet vient renforcer l’arsenal des mesures nationales orientées à limiter et gérer les risques de catastrophes aux niveaux national et local. FIN

Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence