FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

PGICT : André Johnson clôture sa tournée dans les Lacs et le Bas-Mono, bilan "globalement satisfaisant"

vendredi 10 février 2017 à 17:55

André Johnson (ministre de l’environnement et des ressources forestières) a effectué jeudi dans les préfectures des Lacs et du Bas mono (à l’est de Lomé) une visite de terrain, afin de toucher du doigt les différents travaux exécutés dans le cadre des sous-projets du Projet Intégrée des Catastrophiques et des Terres (PGICT), a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

Cette sortie, met ainsi fin à la tournée nationale entamée par le ministre depuis le 16 janvier. M. Johnson avait à ses côtés M. Hamidou Soumaila Mourou (Coordonnateur du PGICT) et des représentants des structures impliquées dans ledit projet.

Les ouvrages visités sont les sous-projets +renforcement de la restauration de la biodiversité et des écosystèmes de mangrove dans les bassins des Lacs Togo et Boko (Aného)+, le projet d’appui à la réduction des risques de catastrophes d’inondations dans la préfecture du Bas Mono et le sous-projet du dragage du canal de Boko et la construction d’une unité de soins périphérique.


Les différents sous-projets ont des objectifs précis : venir en aide aux populations des localités visitées. Le premier consiste à prendre soin des mangroves qui constituent des ressources alimentaires et des sources de revenus importants pour les populations riveraines, notamment les femmes qui les exploitent.

Le second site visité se trouve dans le village d’Edoyokuicopé situé à 9 km d’Afagnan, chef-lieu de la préfecture du Bas Mono, où un bassin d’eau de 7.500 m3 a été construit. Et enfin le dernier projet visité dans la préfecture du Vo, est le centre médico-social.

Après avoir écouté les responsables des différents chantiers, le ministre a félicité les responsables du PGICT, ainsi que les populations qui n’ont ménagé aucun effort pour la réalisation des divers projets.


"Après ces trois sites visités, je peux dire que le bilan est globalement positif, car nous n’avons pas enregistré moins de 95% de réalisation de tous ces projets. Je pars d’ici très satisfait. Je tiens encore une fois à remercier les populations qui se sont impliquées dans ce projet pour leur réalisation et leur réussite. S’agissant du PGICT, je dis bravo au ministère de l’environnement et je remercie la banque mondiale pour avoir accompagné le gouvernement Togolais au cours de ce grand projet", s’est réjouit le ministre.

Officiellement lancé en février 2013, le projet PGICT financé par la Banque mondiale prendra fin en juin 2017.

Mis en œuvre par le ministère de l’environnement et des ressources forestières, ce projet vient renforcer l’arsenal des mesures nationales orientées à limiter et gérer les risques de catastrophes aux niveaux national et local. FIN

Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence