FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

PARMCO/ Fin de formation pour des commerçants et commerçantes du marché de Kara : Le contenu du programme exposé aux journalistes

samedi 24 juin 2017 à 18:10

Environ 750 commerçantes et commerçants du marché central de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) ont été formés du 15 Mai au 23 juin lors d’une série d’ateliers, dont le contenu du programme exposé vendredi soir aux professionnels des médias.

La rencontre organisée par le bureau de coordination du Projet d’Appui à la Reconstruction des Marchés et aux Commerçants de Kara et Lomé (PARMCO), s’est déroulée à Méka hotel de Kara, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Les responsables de la coordination du projet ont témoigné leur gratitude à la Banque Africaine du Développement (BAD), et d’autres bailleurs de fonds ainsi qu’au gouvernement togolais pour les différents appuis financiers pour la réalisation dudit projet.

Selon David Agbéko (expert en évaluation des formations du PARMCO), ces 750 commerçantes et commerçants du marché central de Kara ont été formés sur huit modules.

"La formation conduite par des consultants de taille, a été couplée d’une sensibilisation des ces commerçantes et commerçants sur la nécessité d’assurer son entreprise et de payer les impôts", a-t-il souligné.

"Nous sommes totalement satisfaits, car nous avons atteint nos objectifs en dépassant le quota des participants qui était fixé à 600 pour Kara", a précisé M. Agbéko.

De son coté, le coordinateur du PARMCO M. Koffi Franck Mensan a fait savoir qu’à partir du 1er juillet, va démarrer la période post-formation qui consistera à suivre la manière dont les bénéficiaires de cette formation mettront en application, les enseignements reçus.

"Cette période-post-formation va couvrir trois mois", a souligné M. Mensan, sans donner de date précise.

Le projet +PARMCO+ a été mis sur pied en novembre 2014, au lendemain des incendies qui ont ravagé en janvier 2013 le marché central de Kara et le principal bâtiment du grand marché de Lomé.

Il est prévu dans le projet, de doter les villes de Lomé et de Kara de nouveaux marchés modernes pour permettre aux commerçants de bien relancer leurs activités.


Le projet a également mis l’accent sur le renforcement de capacités des commerçantes et commerçants des deux marchés.

D’un côut estimé à environ 10 milliards de F.CFA — financé par les partenaires notamment la Banque Africaine de Développement (BAD) — le PARMCO est exécuté sur une durée de 4 ans.

En rappel, les incendies des marchés de Lomé et de Kara avaient fait 3.106 commerçantes et commerçants sinistrés (2.225 sinistrés pour Lomé et à 881 sinistrés pour Kara). Pas de pertes en vies humaines, mais les dégâts sont énormes : près 6 milliards de F.CFA de perte.

Le gouvernement avait qualifié "d’actes criminels", ces incendies et a mis en place une commission placée sous l’autorité du Procureur de la république.

Au total 37 personnes - pour la plupart des responsables et militants de l’opposition - ont été inculpées. Plusieurs d’entre eux ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Les principaux partis de l’opposition ont organisé plusieurs manifestations de rues à Lomé pour exiger une "enquête internationale" et la libération des personnes encore en détention. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence