FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Noirs +vendus+ en Libye : Faure Gnassingbé pour des "mesures hardies" contre "une telle infamie"

samedi 18 novembre 2017 à 11:56

Des "mesures hardies" seront prises, suite à la grande polémique ces derniers jours du dossier des "migrants africains vendus aux enchères et réduits en esclaves en Lybie" et dont les images font le tour du monde, a martelé Faure Gnassingbé, chef de l’Etat togolais et président en exercice de la Cédéao.

"A la nouvelle de la traite humaine qui se déroule sur le continent africain notamment en Libye j’exprime, au nom de la Cédéao, mon amertume et mon indignation. Rien ne peut justifier, en ce vingt-et-unième siècle, une telle infamie", a dénoncé le président togolais sur compte Twitter.

"Après concertation avec mes pairs de la sous région ouest africaine, nous prendrons très vite des mesures hardies contre ce phénomène affligeant pour notre continent et l’humanité toute entière", a-t-il affirmé.

Le président guinéen et président en exercice de l’Union africaine a de son côté, condamné "avec la dernière rigueur" cette pratique.

"L’union africaine condamne avec la façon la plus totale et plus nette, cette pratique qui me révolte et qui révolte toute l’Afrique. Nous allons prendre des dispositions au niveau de l’Union africaine pour montrer combien de fois nous sommes opposés à ce phénomène", a-t-il souligné.

Plusieurs migrants sub-sahariens rescapés, ont bien témoigné que ces marchés aux esclaves sont bien tenus par des Libyens.

Des migrants africains bloqués en Libye et kidnappés par des trafiquants. Certains vendus comme esclaves.

L’Organisation mondiale pour les migrations a aussi dénoncé l’existence de ces marchés aux esclaves en Libye et notamment dans le sud-ouest du pays.

Selon de hauts de cette organisation, des marchés se tiennent à ciel ouvert et on peut y acheter un migrant pour quelques centaines d’euros.

Plusieurs témoignages recueillis par les Nations Unies font également état de femmes vendues comme esclaves sexuelles. FIN

Ambroisine MEMEDE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence