FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Modernisation de la justice et promotion des droits de l’homme : La prison civile moderne de Kpalimé inaugurée mercredi

jeudi 31 août 2017 à 14:49

La prison civile de Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé) a été inaugurée mercredi par le ministre de la justice, garde des Sceaux, Pius Agbétomey en présence de Nicolas Berlanga-Martinez (Ambassadeur de l’Union européenne au Togo), a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Mme Polo (la secrétaire d’Etat chargé des Droits de l’Homme était également présente.

Opérationnel depuis le 21 septembre 2016, cette nouvelle maison d’arrêt est la première prison civile du pays qui offre une certaine modernité à la population carcérale, avec des cellules individuelles bâties en conformité avec les exigences internationales.

Elle dispose d’une capacité d’accueil de 500 détenus et va accueillir les populations carcérales des juridictions de Danyi, Agou, Kévé et de Kpalimé.

D’un coût total de 1,4 milliard de F.CFA, cet établissement pénitencier a été financée à 80% par l’UE et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de modernisation de la Justice et à la promotion des droits de l’homme.

Il est construit sur une superficie d’environ 13.000 mètres carrés et clôturée par des murs assez hauts qui permettent d’assurer la sécurité. Les angles des murs sont dotés de miradors pour la surveillance de l’ensemble de l’établissement.

Le bâtiment est composé d’un bloc administratif doté des bureaux, d’une infirmerie moderne, d’un local d’isolement pour les détenus qui seraient atteints d’une maladie contagieuse, deux cuisines, un magasin de stockage de vivres, quatre réfectoires, de parloirs des compartiments pour les prévenus mineurs garçons, mineurs filles, femmes majeures, hommes majeurs, un terrain de jeux, des ateliers de formation, et une vidéo surveillance.

L’événement a donné lieu à diverses manifestations de joies auxquelles ont pris part l’ambassadeur de l’Union Européenne, les représentants des institutions de la république, les préfets de la région, les représentants de la police judiciaire et des organisations de la société civils, les autorités traditionnelles et les représentants des services juridictionnels et pénitentiaires.

Selon le ministre, l’édification de cet ouvrage répond au souci du chef de l’Etat et du gouvernement d’humaniser les lieux de détention pour créer un cadre favorable à la réinsertion future de tous ceux qui (par malheur ou par accident ou volontairement par leur fait) s’y retrouvent à un moment donné de leur existence.

Ce dernier a salué l’excellence de la bonne coopération entre l’UE et le Togo et félicité tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette œuvre. Il a invité les bénéficiaires à entretenir l’ouvrage pour le bien des populations carcérales.

Pour le diplomate européen, l’UE accorde un grand intérêt au bien-être de la population, et cette action de l’UE est destinée à promouvoir la justice et les droits de l’homme dans le pays.

Assan Koku Bertin (le préfet de Kloto)a au nom des populations, exprimé sa gratitude au gouvernement togolais et à l’UE pour ce geste louable et rassuré le diplomate européen de leur volonté et engagement à bien entretenir le joyau. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continue 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence