Savoir News - La première agence de presse privée au Togo
FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Mettre fin à la fièvre de Lassa : Plan International Togo se lance dans la bataille par un "projet d’urgence" à "forte composante communautaire"

dimanche 23 avril 2017 à 20:17

Plan International Togo s’est lancé dans un "projet d’urgence" à "forte composante communautaire" en vue de venir à bout de l’épidémie de fièvre hémorragique de Lassa qui sévit depuis le 23 février dernier dans la région septentrionale du Togo, avec à la clé 3 morts, a appris l’Agence Savoir News auprès de ladite organisation.

Plan International est une organisation indépendante de développement qui vise à faire progresser les droits des enfants et l’égalité pour les filles.

Le projet mis en œuvre par Plan International Togo dans cinq préfectures de la région des savanes (nord), est financé par Start Network (basé à Londres) à hauteur de 98 millions de F.CFA.

Start Network est un consortium regroupant 42 Ongs qui soutient des programmes novateurs conçus pour offrir une aide plus efficace aux personnes touchées par les crises.

Start Network (depuis son lancement en avril 2014), a aidé près de six millions de personnes à travers le monde, en réponse à des crises dans 51 pays. La réponse à l’épidémie de fièvre de Lassa au Togo est sa 100ème réponse.

Le projet mis en œuvre par Plan International Togo comporte des activités de sensibilisation, mobilisation sociale, surveillance communautaire, renforcement de capacités des agents de santé communautaires et du personnel soignant ainsi que l’acquisition d’équipement médical et d’hygiène pour les centres de santé.

L’organisation mène les activités en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale, la Croix Rouge Togolaise et d’autres partenaires.

Master Popa, Maimouna Espoire et Ilane Touré, artistes de la chanson togolaise, se sont engagés aux côtés de Plan International dans une chanson "Stop à la fièvre de Lassa".

"Plan International s’engage avec ses partenaires à répondre aux situations d’urgence et à renforcer la résilience des communautés.

C’est pourquoi ce projet de réponse à l’épidémie de fièvre e Lassa a une très forte composante communautaire pour que les parents, les enfants et les jeunes aient suffisamment de connaissances pour agir et se protéger contre cette épidémie", a indiqué Mohamed Bah, Représentant Résident de Plan International Togo.

Les artistes engagés dans cette lutte contre de Lassa, n’ont pas caché leur satisfaction.

"Je suis fier d’avoir participé à cette chanson qui permet de sensibiliser la population pour qu’elle puisse se protéger", a souligné l’artiste Master Popa. Pour Ilane Touré, "la musique est un vrai canal de communication qui fait passer facilement le message".

"En tant que musicien fier d’être togolais, c’est notre devoir de nous engager", a-t-il ajouté.

Précisons que Plan International est une organisation indépendante de développement qui vise à faire progresser les droits des enfants et l’égalité pour les filles.

Cette Organisation travaille avec les enfants, les jeunes et nos partenaires pour un monde juste, en s’attaquant aux causes profondes des défis auxquels sont confrontés les filles et tous les enfants vulnérables.

En rappel, la fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique virale aiguë d’une durée d’une à quatre semaines, qui sévit en Afrique occidentale. Le virus de Lassa se transmet à l’homme par contact avec des aliments ou des articles ménagers contaminés par l’urine ou les excréments de souris.

La fièvre de Lassa est endémique au Bénin, au Ghana, en Guinée, au Liberia, au Mali, en Sierra Leone et au Nigeria, mais elle est sans doute présente aussi dans d’autres pays d’Afrique occidentale. Le Togo fait partie des nouveaux pays.

La prévention de la fièvre de Lassa passe par la promotion d’une bonne "hygiène communautaire" pour éviter que les rongeurs ne pénètrent dans les habitations.

Parmi les mesures efficaces, on citera la conservation des céréales et plus généralement des denrées alimentaires dans des contenants résistant aux rongeurs, l’élimination des ordures loin des habitations, le maintien de la propreté à l’intérieur de celles-ci et la présence de chats. FIN

Photo : Formation de 600 agents de santé communautaires (ASC) du 19 au 21 avril.

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence