FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Manifestations/ PNP : La HAAC condamne de "manquements graves au respect des règles déontologiques et éthiques"

mardi 22 août 2017 à 00:33

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a "fermement condamné" ce lundi de "manquements graves au respect des règles déontologiques et éthiques", dans la couverture médiatique des manifestations synchronisées du Parti national Panafricain) à Lomé et dans d’autres localités du pays.

Le PNP exige notamment les réformes politiques et le vote des togolais de la diaspora.

Ces manifestations ont fait officiellement deux morts dont un par balle à Sokodé (localité située à environ 336 km au nord de Lomé).

Au total 57 forces de l’ordre ont été blessées. Du côté des manifestants, 20 blessés ont été enregistrés, sans oublier les dégâts matériels, notamment à Sokodé.

Des "enquêtes judiciaires" ont été ouvertes pour "situer les responsabilités" , a souligné ce lundi le ministre de la sécurité dans un communiqué rendu public

Selon la HAAC — dans un communiqué rendu public — "de nombreux médias privés classiques et en ligne et surtout les réseaux sociaux ont rivalisé d’excès divers dans la diffusion d’informations et d’images de violence, la publication d’images tronquées, de propos injurieux, d’appels à la haine tribale et à la désobéissance civile".

"De nombreux compte-rendus sont également marqués par un déséquilibre notoire dans la diffusion de l’information et de témoignages partisans", souligne le communiqué dont l’Agence Savoir News a obtenu copie.

La HAAC "condamne fermement ces manquements graves au respect des règles déontologiques et éthiques".

Elle "déplore également l’absence de couverture des diverses manifestations par les médias publics privant ainsi les populations de reportages objectifs conformément à leur mission".

Elle "félicite" les journalistes "qui ont fait preuve de professionnalisme en faisant appel à toutes les parties prenantes dans la restitution des événements et de leurs conséquences" et rappelle aux professionnels des médias, "leur rôle de médiateurs qui leur interdit d’attiser les conflits, de publier de fausses informations et de prendre parti".

La HAAC "appelle chacune des parties prenantes à éviter la désinformation et la manipulation par médias interposés" et "met en garde les médias sociaux et en ligne qui exploitent des images de manifestations d’autres pays à des fins inavouées".

L’autorité de régulation invite les forces de l’ordre et de la sécurité, ainsi que les organisateurs des manifestations, "à apporter le soutien et la protection nécessaires aux journalistes dans l’exercice de leur profession".

En rappel, la HAAC est l’une des institutions de l’Etat. Elle a pour mission de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse et des autres moyens de communication de masse.

Elle veille également au respect de la déontologie en matière d’information, de communication et à l’accès équitable des partis politiques et des associations aux moyens officiels d’informations et de communication. FIN

Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence