FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Manifestation d’élèves du CRETFP, dispersée au gaz lacrymogène à Dapaong

lundi 27 février 2017 à 14:01

Des élèves du Centre Régional d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle (CRETFP) qui manifestaient ce lundi à Dapaong (environ 664 km au nord de Lomé) pour réclamer les cours, ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène par la police, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News sur place.

Ces élèves sortis des salles, feuilles d’arbres et bâtons en mains, ont occupé la nationale N°1, qu’ils ont bloquée. Ils ont ensuite tenté de sillonner les autres établissements scolaires pour déloger leurs camarades. Mais, ils seront freinés dans leur élan par la police qui a fait usage de quelques gaz lacrymogènes pour les disperser.

Le calme est revenu quelques heures après. Les élèves des établissements scolaires du quartier Worgou (proche du CRETFP), avaient regagné leur maison par mesure de prudence.

Cette manifestation n’a pas touché les plus grands lycées et collèges de la ville de Dapaong entre autre, les Lycées de Nassablé et de Kombonloaga, les CEG Nassablé-Ville 1 et 2 et les autres établissements scolaires publics où les cours se sont déroulés normalement.

Précisons que le secteur de l’éducation est secoué depuis le début de la rentrée (le 17 octobre) par des grèves à répétition, déclenchées par la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET, composée de quatre syndicats).

Ces enseignants qui exigent une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, affirment souvent devant les élèves que les "cours sautés, sont considérés comme faits", des propos qui les mettent en colère et ils prennent d’assaut les rues.

De récentes discussions menées au sein d’un groupe de travail (mis en place par le gouvernement), n’ont pratiquement rien donné, les enseignants grévistes ayant observé trois jours de grève (21, 22 et 23 février), décrétant "l’échec" des négociations.

"A partir de ce lundi, le gouvernement prendra un certain nombre de dispositions. Nous allons prendre des dispositions pour assurer la continuité des cours", avait martelé Gilbert Bawara (ministre de la fonction publique) dimanche sur une radio privée.

Selon ce dernier, "les règles régissant la fonction publique seront appliquées de manière rigoureuse". FIN

En Photo : Des élèves dans les rues de Dapaong ce lundi.

De Dapaong, Djibril Kérol

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence