FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Manif/ Opposition : Les autres leaders de l’opposition solidaires avec le PNP

mardi 17 octobre 2017 à 21:59

Les autres leaders de la coalition de l’opposition se sont rendus mardi après-midi au siège du Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam, en vue d’exprimer leur soutien au président de cette formation politique Tikpi Atchadam.

La délégation a été conduite par Jean Pierre Fabre, chef de file de l’opposition. Ces leaders politiques ont visité le siège saccagé lundi nuit, lors des manifestations spontanées des jeunes du PNP, en soutien à leurs frères de Sokodé. Ces derniers se lancés dans les rues, suite à l’interpellation d’un Imam proche du PNP.

"Nous sommes venus exprimer notre solidarité à notre collègue Atchadam dont le siège de son parti a été incendié. C’est un signe que nous manifesterons également sur toute l’étendue du territoire national à l’endroit de nos compatriotes qui ont subi des exactions", a déclaré à la presse M.Fabre.

"Les jours à venir, nous irons à Sokodé et à Bafilo. C’est un signe d’amitié vis-à-vis de nos collègues", a-t-il souligné.

Les manifestations ont éclaté à Sokodé, suite à l’interpellation d’un Imam proche du PNP. Plusieurs bâtiments publics, ainsi que des domiciles privés (appartenant notamment à des cadres du parti au pouvoir), ont été saccagés.

Selon le ministre de la sécurité interrogé au téléphone par l’Agence Savoir News, l’Imam a été interpellé sur "instruction du Parquet", suite à ses "appels à la violence".

"L’Imam, dans ses proches, appelle ses fidèles à la violence et à la haine. L’Union musulmane du Togo l’a rappelé à l’ordre à plusieurs reprises. Il n’a pas cessé. Le comble, c’est que vendredi dernier, il a au cours de ses prêches, appelé ses fidèles à tuer les militaires", a déclaré le Colonel Yark Damehame, soulignant qu’aucun bilan n’est disponible pour le moment.

Le gouvernement "condamne fermement ces attentats extrémistes qui menacent gravement la paix publique, et la coexistence pacifique dans notre pays" et appelle les populations à la "retenue et au calme".

Il "présente ses condoléances aux familles éplorées, exprime sa compassion et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés".

"Face à cette situation et au regard des risques persistants de trouble à l’ordre public, le Gouvernement prendra toutes les dispositions appropriées pour assurer la sécurité sur toute l’étendue du territoire national". Au moins quatre personnes dont deux militaires, ont trouvé la mort et plusieurs blessés enregistrés. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence