FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Lutte contre le mariage des enfants : Un projet lancé par Plan international dans le Moyen-Moyen pour freiner le fléau

jeudi 2 novembre 2017 à 18:14

Un vaste projet visant à lutter contre le mariage des enfants a été lancé à Tohoun (environ 150 km au nord-est de Lomé) par Plan international, lors d’un atelier ayant rassemblé des leaders communautaires et des responsable religieux de la préfecture du Moyen-Mono, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News dans la région.

Ont également pris part à cette rencontre, des responsables d’associations, ainsi que des parents d’élèves.

Financé par Plan international Suède, le projet vise à sensibiliser et à mobiliser des leaders communautaires, des responsables religieux et d’associations, ainsi que des parents d’élèves sur des croyances et normes sociales néfastes à l’éducation de la jeune fille.

Il s’agira surtout d’amener les autorités locales et leaders communautaires des 93 villages que compte la préfecture du Moyen-Mono à mieux cerner tous les contours des croyances, normes et pratiques néfastes relatives au mariage des enfants et de les inviter à s’engager dans une action préventive contre le fléau.

Les jeunes filles et les jeunes femmes ne seront pas en reste. Elles seront fortement outillées sur certaines méthodes visant à dénoncer des cas d’abus sexuels et d’intimidation. Il est aussi prévu la création de comité de surveillance pour des plaidoyers en faveur d’un arrêté inter ministériel pour la lutte contre le mariage des enfants.

D’autres activités seront également menées : formation des acteurs en développement, organisation des groupes de discussions, de débats sur les radios, établissement d’actes de naissance à 500 enfants scolarisés etc…


Des acteurs de la justice (dans la préfecture) seront appuyés dans l’exécution des lois réprimant les auteurs et complices des mariages des enfants.

Dans son intervention à l’ouverture de l’atelier, Mibaro Tchablina (secrétaire de la préfecture du Moyen-Mono) a surtout mis l’accent sur l’importance de ce projet qui vient à point nommé, mettre l’accent sur un mal qui mine plusieurs localités à l’intérieur du pays.

Ce dernier a invité tous les acteurs communautaires à une forte mobilisation pour la réussite de ce projet, qui vise à mettre un frein au mariage des enfants.

"Éduquer une jeune fille, c’est éduquer toute une nation", a martelé Mibaro Tchablina, avant d’ajouter : la préfecture du Moyen-Mono doit relever le défit de l’éducation de la jeune fille pour l’émergence de notre localité.

Ce projet est orienté vers la protection des enfants, leur plein épanouissement et surtout le changement radical des mentalités en ce qui concerne les mariages des enfants, a pour sa part souligné Soba Palakeyem (directeur de l’unité de Planification de Plan International-Togo).

Il a sollicité l’accompagnement de tous les acteurs communautaires pour la réussite dudit projet. FIN

De Tohoun, Manu MESSAN

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence