FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Le sous-projet d’appui à la mise en œuvre du plan d’aménagement de la forêt classée de Missahoé, lancé à Kpalimé

samedi 31 décembre 2016 à 14:15

Le sous-projet d’appui à la mise en œuvre du plan d’aménagement de la Forêt Classée de Missahoé a été officiellement lancé vendredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), en présence des acteurs et partenaires, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News. Ce sous-projet permettra la mise en œuvre du plan d’aménagement de la Forêt Classée de Missahoé (FCM), vaste de 1.450 hectares.

Prévu pour durer 12 mois, il sera exécuté par l’office de Développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF) et l’Association Découverte Togo Profond (ADETOF, une Ong basée à Kpalimé).

Il vise la plantation de 100 hectares de diverses essences naturelles (Khaya, Iroko, Linga, Cola Gigantea, Terminalia superba) et la construction d’un château d’eau de 50 m3 au profit de la communauté d’Agomé-Yo et le renforcement de la canalisation de l’eau vers le village.

Plusieurs activités sont également prévues pour renforcer la capacité d’intervention des populations notamment, la formation des Co-guides de la zone en collecte des papillons, l’organisation d’un voyage d’étude à Kakum Park au Ghana, l’aménagement de la cascade de Kamalo, la sensibilisation des jeunes à l’écotourisme solidaire et le développement durable et la construction d’un hangar d’exposition des papillons, bâtir une mémoire institutionnalisée de la FCM.

Le projet prévoit aussi le renforcement et l’équipement de onze comités villageois pour la surveillance de la FCM en matière d’apiculture, l’implantation des panneaux indiquant les différents blocs d’aménagement et les activités autorisées et l’étiquetage des espèces pour les randonnées en forêt avec l’appui du département de l’écologie de l’université de Lomé.

Selon le préfet de Kloto Assan Koku, le Togo dispose d’énormes potentialités qui résultent de la densité floristique, des écosystèmes variés et de la disponibilité des ressources naturelles. Mais leur gestion est irrationnelle.

Cette situation inquiétante interpelle tous les acteurs et nécessite la conjugaison d’actions efficaces en faveur de la restauration des ressources forestières, gage du développement du milieu, a-t-il souligné.

Le Préfet a invité les populations à une véritable prise de conscience pour un changement positif de comportement vis-à-vis du patrimoine naturel.

La forêt classée de Missahoé a été créée le 17 mars 1953. Cette forêt a fait l’objet d’un plan d’aménagement en 1998 qui prévoit, la restauration des zones dégradées par un reboisement en essences naturelles et exotiques de valeur et l’appui accompagnement des villages riverains par la réalisation des œuvres communautaires de développement.

La Forêt Classée de Missahoé est une "zone à haute valeur de conservation" visitée chaque année par de nombreux touristes. Elle a fait l’objet d’une "directive d’aménagement participatif" en 2003 et d’un "Plan d’Aménagement Participatif" 2011-2020. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence