FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Le secteur de la santé paralysé par une grève de 48 heures, l’opposition dans les rues

mercredi 31 janvier 2018 à 16:49

Les agents de la santé (secteur public) ont déclenché ce mercredi, une grève de 48 heures pour exiger une amélioration de leurs conditions de travail.

A Lomé, dans plusieurs centres de santé visités par une équipe de l’Agence Savoir News, seul le service minimum était assuré.

Au Centre hospitalier universitaire (CHU) Sylvanus Olympio de Lomé --- le plus grand centre de santé de référence du pays --- plusieurs agents n’étaient pas à leur poste. Certains services étaient fermés.

Aux services d’urgence, seuls les cas graves étaient pris en charge. Même chose au bloc opératoire, au service traumatologie et à la maternité.

Selon Prof. Atchi Walla (secrétaire général du Syndicat national des praticiens des hôpitaux du Togo// SYNPHOT) interrogé par l’Agence Savoir News, "la grève est fortement suivie sur l’ensemble du pays".

"A la fin, nous allons nous asseoir pour dresser le bilan, afin de savoir la conduite à tenir les prochains jours", a-t-il souligné.

Par ailleurs, le secteur de l’éducation est également secoué par une grève de 72 heures des enseignants du primaire et du secondaire, déclenchée mardi.

Dans le même temps, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition --- qui manifeste depuis plus de cinq mois contre le pouvoir en place --- monte au créneau ce mercredi pour de nouvelles marches à Lomé et dans d’autres villes du pays. Les partisans de ce regroupement, seront encore dans les rues jeudi et samedi.

Par ailleurs, l’Union pour la République organise de son côté ce mercredi, une rencontre d’échange avec les jeunes. Samedi, il est prévu une prière œcuménique des femmes. FIN

Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence