FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Le guide d’enseignement et d’éducation à la paix dans le préscolaire, validé mercredi à Kpalimé

jeudi 1er juin 2017 à 20:22

Le guide d’enseignement et d’éducation à la paix et à la non-violence dans le préscolaire, a été validé mercredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), lors d’un atelier ayant regroupé les représentants des directeurs régionaux de l’éducation, les inspecteurs et les conseillers pédagogiques, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Des directrices des jardins d’enfants, ainsi que des représentants d’organisations de la société civile ont également pris part à cette rencontre organisée par le réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP-Togo) avec l’appui technique et financier de l’association Brot Für die Welt (Pain pour le Monde) à travers le projet d’éducation à la paix et à la non-violence en milieu préscolaire et primaire à Kpalimé et à Lomé-commune.

Cadre d’analyse critique, cet atelier a permis aux participants de sortir un document riche en pédagogie et en démarche méthodologique pour une meilleure domestication de la paix en milieu préscolaire et scolaire. Le guide validé, est un document d’une centaine de pages qui comporte trois parties.

La première partie est consacrée à la présentation des thèmes qui sont en lien avec l’éducation à la paix et à la non-violence. Dans cette partie il y a huit thèmes qui ont été retenus, parmi lesquels, la gestion des conflits, la coopération, les règles de vie, la communication et l’écoute, la connaissance de soi, le choix, la relation avec les autres, l’émotion et les sentiments.

La seconde partie est relative aux séquences qui seront développées avec les apprenants au cours de l’année scolaire.

La troisième partie est réservée à la pédagogie qui présente les fiches de formation de chacun des thèmes et des séquences qui ont été présentés.

Mme Mensah-Perucci Marcelline (directrice générale de la consolidation de la paix) a remercié WANEP-Togo d’avoir associé la direction de la consolidation de la démocratie qui émane du secrétariat d’Etat chargé des Droits de l’Homme.

"La paix est un droit de l’Homme et elle ne peut que participer à la dignité de l’être humain", a-t-elle souligné félicitant le secrétariat d’Etat pour son implication dans l’élaboration du nouveau curricula d’éducation à la paix et à la non-violence.

Pour Mme Amédzénou-Noviékou Da-do Nora (coordinatrice nationale de WANEP-Togo), ce guide est un outil pédagogique qui va faciliter l’introduction de la paix dans le système éducatif togolais.

"Ce travail a été expérimenté depuis octobre 2014 à ce jour dans 53 jardins d’enfants ciblés dans la région des plateaux, plus précisément à Kpalimé et dans les villages environnants", a-t-elle indiqué.

"La thématique de la paix est une matière transversale pour que la jeune génération puisse apprendre facilement dès le bas-âge, des valeurs de paix", a-t-elle ajouté.

Ayédzé Kokou Mawunyo David (représentant de la commission nationale togolaise pour l’UNESCO) a de son côté, encouragé cette initiative qui permettra de former les enfants pour un avenir paisible.

La violence et l’incivisme prennent de l’ampleur dans les sociétés, a pour sa part relevé Atsu Hégbé (chef d’inspection de l’Enseignement préscolaire et primaire de Kloto-Ouest), remerciant au passage tous les acteurs qui œuvrent pour l’émancipation et la consolidation de la paix et la non-violence au Togo. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence