FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Le centre de formation professionnelle "Aklala Batik" du Togo, ouvre ses portes à Kpalimé

lundi 25 septembre 2017 à 00:18

Le centre de formation professionnelle "Aklala Batik", destiné à offrir des formations gratuites en couture et en batik aux jeunes filles démunies de tous les coins du Togo, a été inauguré samedi à Kpalimé, localité située à environ 120 km au nord de Lomé, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

La cérémonie a connu la présence du directeur des Affaires politiques de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo et du représentant du consul de l’Autriche au Togo. Étaient également présentes, plusieurs personnalités politiques et administratives, ainsi que d’une délégation des bénéficiaires du programmes Yali/2017.

Ce centre est une opportunité notamment pour les filles Koto de se former, afin de pouvoir se prendre dans le futur. Cette infrastructure est réalisée grâce à l’appui de la coopération autrichienne pour le Développement, de Engineers without Borders Autria et à l’association The Force Autria.

Composé de deux compartiments, une classe de couture et une autre en batik, il a pour but de promouvoir l’éducation de la jeune fille, afin de pallier un vide en matière de formation professionnelle pour la jeune fille démunie.

Ce centre est une entreprise sociale qui a pour but de promouvoir les droits de la femme et l’éducation professionnelle des jeunes filles, a souligné Mme Chantal Zonvide (directrice du centre).

"Aklala batik assure l’autonomisation financière du centre de formation, qui offre une formation gratuite en couture et en batik aux jeunes filles démunies de toutes parts du Togo", a-t-elle expliqué.

Ce projet, a précisé Mme Katharina Senzenberger (présidente de +The Female Organization for Rights, Creativity and Empowerment+ (FORCE Austria/une association autrichienne) est plus qu’un centre de formation, il est exceptionnel et conventionnel en même temps.

"Ce projet va permettre de former les jeunes femmes non seulement en couture et en batik, mais va leur donner aussi des perspectives au-delà, la confiance et la foi en elles-mêmes, afin qu’elles puissent tout accomplir si elles travaillent dur et avec détermination", a-t-elle indiqué.

"La promotion de l’éducation est obligatoirement attachée aux droits, car l’éducation est la clé qui ouvre les portes de la réussite, elle est le moteur qui démarre le changement", a ajouté Mme Katharina Senzenberger.

Pour Pryor Mike (directeur des Affaires publiques de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo), ce centre formera les jeunes filles en couture et en batik, une compétence qui les aidera à trouver de l’emploi ou à créer leur propre entreprise.

Cela dit-il, créera des emplois et attirera des touristes pour le bénéfice de tous et pour le développement durable de cette communauté.

"Nous sommes persuadés que chaque personne a des potentialités pour un changement positif dans sa communauté. Nous savons que les défis qui attendent ce pays sont immenses, mais avec le dynamisme et les talents parmi les jeunes, je crois qu’il n’y aura pas de défis qui ne puissent être surmontés", a conclu Pryor Mike.

Kouandé Adé (représentant du consul de l’Autriche au Togo) a de son côté, exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont permis à ce projet d’être une réalité.

Mme Agbédzi Aku (présidente de la délégation spéciale de la commune de Kpalimé) a surtout remercié les partenaires, pour ce centre qui va contribuer au développement de la commune de Kpalimé.

Elle a rassuré les responsables dudit centre du soutien de la commune pour la promotion et l’épanouissement de la jeune fille démunie. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence