FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

La mosaïque "L’Aigle et les Lions", inaugurée lundi soir dans les locaux de l’Ambassade de l’Allemagne au Togo

mardi 7 novembre 2017 à 10:05

La mosaïque " L’Aigle et les Lions", réalisée par trois artistes Togolais (Emmanuel Sogbadji, Rachid Ouro Nile et Améyovi Homawoo), a été inaugurée lundi soir à Lomé lors d’une soirée dans les locaux de l’Ambassade de l’Allemagne au Togo, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

La cérémonie s’est déroulée en présence de MM. Christoph Sander (Ambassadeur de l’Allemagne au Togo) et David Gilmour (Ambassadeur des Etats-Unis au Togo).

Des chefs d’entreprises et quelques passionnés de l’art, étaient aussi présents.

Pour M. Christoph Sander, le Togo est peu ou prou l’un des partenaires incontestés de l’Allemagne dans sa marche vers l’avenir.

"Cette longue et indéfectible coopération se devait d’être représentée par une œuvre révélatrice, pour rester dans la tradition des nombreuses célébrations de la relation germano-togolaise. Raison pour laquelle ensemble avec ces artistes, nous avons trouvé une œuvre d’art. Les artistes ont toujours besoin d’un espace pour s’exprimer. C’est pour cela que l’œuvre a été réalisée dans la cour de l’Ambassade de l’Allemagne", a-t-il expliqué.

Cette œuvre +L’Aigle et les Lions", signifie la coopération germano-togolaise dans le secteur de la culture.

"Quand on parle de la coopération, on parle de l’économie, mais la culture est aussi importante", a précisé le diplomate allemand.

"La mosaïque +L’aigle et les Lions+ de par sa symbolique d’une part (les armoiries de la République togolaise et de la République d’Allemagne), et de par son emplacement d’autre part dans l’enceinte de l’Ambassade, rend hommage à cette vision commune du vivre-ensemble entre les deux pays. Le vivre ensemble marqué par la composition plastique de l’œuvre, vu que l’agencement et la transposition picturale des animaux représentatifs des deux nations ont dû tenir compte de l’espace dédié pour le travail de l’artiste", a souligné Sander.


Pour Emmanuel Sogbadi, en ces moments où le monde est déchiré par l’intolérance et le refus de "l’étranger" sur des terres cloisonnées par des murs méta-sociaux, construits seulement dans la tête des hommes, l’œuvre "l’Aigle et les Lions" se veut être un manifeste pour une ouverture réelle vis-à-vis de l’autre, de sorte qu’un apport mutuel de l’identité et de la culture d’autrui débouche sur une démarche construite telle que mise en œuvre par l’Allemagne depuis toujours.

Les matériaux utilisés pour la réalisation de cette mosaïque sont le carreau, du ciment, du col à ciment.

Sur une surface d’environ 30m² (3,06m X 9,5m), l’aigle a dû refréner le déploiement de ses ailes pour s’adapter à l’environnement dans lequel il s’exprime, dans le souci de respecter l’espace vital et le cadre d’expression des autres protagonistes.

Dans le même esprit, les lions brandissent moins leurs poitrails, afin de laisser à l’aigle allemand de l’espace pour qu’il puisse venir à eux, afin qu’il puisse faire sa place.

"Le symbole de l’Etat allemand le plus traditionnel est l’aigle. Sa longue histoire, --- l’aigle apparue pour la première fois en 1433 --- est un symbole de la continuité de l’Etat allemand qui a vécu beaucoup de transformations, mais qui a quand même réussi à garder les valeurs et les traditions de la république de Weimar pendant les temps difficiles.


"Les deux jeunes lions représentent le courage du peuple togolais. Ils tiennent l’arc et la flèche, moyen de combat traditionnel, pour montrer que la véritable liberté du peuple togolais est dans ses mains et que sa force réside avant tout dans ses propres traditions. Les lions debout et adossés, expriment la vigilance du peuple togolais dans la garde de son indépendance, du levant au couchant", a expliqué M. Sogbadi.

Emmanuel Sogbadji (né le 29 Mai 1971 à Lomé) est formé à l’Ecole des beaux-arts d’Abidjan. Cet ancien stagiaire des Beaux de Saint Etienne (France) et de l’école de la Taille de Pierre de PietraSancta Pise (Italie) a plusieurs expositions à son actif, au Togo et dans le monde. Il est l’initiateur du projet "Le chemin de la paix", soutenu et inauguré par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé en Avril 2017.

Rachid Ouro Nile né le 21 mars1973, est un ancien élève de Paul Ahyi de 1995 à 2009. Il a également fait plusieurs expositions.

Améyovi Homawoo --- née le 7 avril à Lomé --- est artiste plasticienne, vidéaste et designer. Elle a suivi des formations en France, en Portugal et au Canada. FIN

Abbée DJAGLO

Savoir News, la Maison de l’info

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence