FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

La journée mondiale des huissiers de justice, célébrée en différé vendredi à Kpalimé

dimanche 16 août 2015 à 19:17

Des huissiers de justice du Togo ont célébré vendredi dernier en différé à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), la 8ème journée mondiale des huissiers de justice, a constaté l’Agence Savoir News.

Cette célébration a été marquée par une conférence-débat, placée sous le thème : "L’huissier de justice : l’interface légale entre les justiciables".

Célébrée le deuxième jeudi du mois de juin de chaque année, la journée mondiale des huissiers de justice a été instituée depuis 8 ans par l’Union Internationale des Huissiers de Justice et Officiers Judiciaires (UIHJ) pour donner plus de visibilité à l’huissier de justice.

Cette journée a surtout permis à la Chambre Nationale des Huissiers de Justice du Togo de se faire connaître davantage du grand public, surtout leurs missions qui ne sont pas bien perçues par les populations.

Dans ses explications, Me André Sama-Botcho (président de la Chambre Nationale des Huissiers de Justice du Togo /CNHJ-Togo) s’est beaucoup appesanti sur le thème de cette causerie-débat.

Selon lui, ce thème comporte trois éléments clés : l’huissier de justice, l’interface légale et le justiciable.

Il a fait le lien entre ces trois éléments, car le huissier de justice est le seul juriste à être en contact permanent, intime et étroit avec les justiciables.

A en croire Me Sama-Botcho, l’interface légale est la passerelle, l’intermédiaire entre les justiciables.

Il est le tampon entre ce que dit le juge et l’expression de la décision rendue par celui-ci sur le terrain de l’exécution vis-à-vis des justiciables. L’huissier de justice garantit les droits du citoyen, sécurise les transactions et rétablit l’équilibre entre les justiciables.

L’huissier de justice a pour rôle de saisir et de constater la transparence dans les jeux, il est le relais entre la justice et le justiciable car les huissiers de justice constituent une profession citoyenne et sont témoins des crises et des conflits, a-t-il souligné.

Me Sama-Botcho a indiqué que dans le cadre d’un procès, l’expression concrète du droit dit par le juge va se retrouver dans l’action de l’huissier de justice.

Très important : c’est lui qui fait comprendre la décision des tribunaux aux justiciables, tant le créancier que le débiteur.

Il devient par conséquent "le messager juridique, le seul interlocuteur entre les justiciables et l’appareil judiciaire, donc l’interface légale entre les justiciables et la justice", a-t-il ajouté.

M.Poutouli Abli (président du Tribunal de première Instance de Kpalimé) a aussi apporté son grain de sel, en mettant un accent particulier sur le rôle joué par les huissiers de justice dans l’administration de la justice.

"L’huissier de justice est bien ce juriste de proximité, aux premiers contacts avec le citoyen et qui s’érige en véritable partenaire de l’entreprise pour donner un conseil, dresser un acte privé, un constat et préserver les droits et recouvrer les créances de tout particulier comme de tout opérateur économique. Pour le chef d’entreprise, l’huissier de justice s’impose comme le technicien incontournable", a-t-il souligné. FIN

De Kpalimé, Yao DJANTE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24.

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence