FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Culture : La fête traditionnelle +Togbui-Agni+ célébrée dans le Moyen-Mono en présence du roi de Tado

lundi 28 août 2017 à 12:36

La fête traditionnelle +Togbui Agni+ (Fête des moissons des peuples Adja-Tado du Moyen-Mono) été célébrée samedi dans la liesse, dans toute la préfecture, une exhibition culturelle marquée par la sortie solennelle et annuelle de sa majesté Adja Tonévapko Kpoyizoun (roi de Tado), a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News dans la région.

La fête s’est déroulée en présence du ministre de l’urbanisme et de l’habitat Fiatuwo Kwadjo Sessenou. Étaient présents, le Colonel Djato Nadjindo Dana (préfet du Moyen-Mono) et Mawussi Djossou Sémodji (conseiller à la présidence).

Des chefs traditionnelles, des autorités administratives, politique, des membres du gouvernement et la population ont aussi fait le déplacement.

Cette célébration — une exhibition cultuelle et culturelle des traditions Adja-Ewé — a été marquée par des démonstrations mystiques de Zangbeto, des chants et danses des natifs Adja du Togo et Bénin.

Cette célébration pour la population, est l’occasion de parcourir l’histoire de la ville de Tado (la délivrance d’un peuple meurtri) et dont la liesse constitue aujourd’hui, un symbole d’unité, de fraternité et d’amour.

Selon le ministre, la sortie solennelle du roi de Tado contribue à chasser les mauvais sorts, à remercier les mânes des ancêtres et implorer leur bénédiction sur les récoltes et les populations.

"Cette célébration fraye la voie à l’unité, l’amour et la solidarité, tant voulue par le chef de l’Etat qui suit de près les préoccupations de son peuple et recherche des solutions idoines pour son bien-être", a-t-il souligné.

Pour Kédjagni Assoustsé (le président du comité d’organisation), la fête traditionnelle Togbui Agni est une occasion de retrouvailles des peuples de Tado, berceau des peuples Adja-Ewé.

"Cette fête reste une unité d’intégration sous-régionale, de renforcement de la solidarité et de l’éclosion d’une économie culturelle. Il est important de redonner valeur à nos contes, danses et rites du terroir afin de créer une économie touristique au rang des royaumes de la sous-région", a-t-il souligné.

Le représentant de l’agence béninoise de gestion intégrée de l’espace frontalier, Issifou Adam a profité de l’occasion pour offrir une coupe et des ballons aux équipes finalistes du tournoi "Togbui Agni".

Il a surtout souligné l’importance pour les peuples Adja du Bénin de collaborer avec leurs sœurs et frères du Togo pour une célébration unique et empreinte de convivialité.

Rappelons que Tado (petite localité située au sud-est du Togo, à 3 km de la frontière Togo-Bénin) est le berceau des Adja-Ewé, une ethnie qui peuple le Sud du Togo et du Benin.

Autrefois, le village s’appelait "Ezamé". En langue Adja, Eza est le nom d’un arbre. Ainsi Ezame veut dire "implanté dans les arbres Eza".

A ce moment donné de son histoire, le village souffrait de plusieurs maladies. Il y avait un faut taux de mortalité infantile, la sécheresse, la famine… Puis apparut un étranger nommé Togbui-Anyi qui a proposé de guérir la population à condition qu’on l’accepte comme roi.

Ce dernier (par ses pouvoirs magiques) a guéri les populations de ce village et devint roi et changea le nom au village : "Tado", ce qui signifie "enjamber" dont l’explication circonstancielle est : "tous les malheurs vont enjamber le royaume".

Et c’est cette délivrance que fêtent (courant mois d’août) les natifs de cette localité sous le nom Togbui-Anyi. Cette célébration regroupe les Adja-Ewé du Togo, du Benin et du Ghana à Tado (leur berceau commun). FIN

De Tohoun, Manu MESSAN

www.savoirnews.net, l’info en continu 24/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence