FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Komi Klassou : "L’administration publique doit rompre avec la routine, pour devenir pragmatique..."

mardi 16 mai 2017 à 19:45

"L’administration publique doit rompre avec la routine, pour devenir pragmatique et tournée vers l’avenir", a martelé ce mardi, le Premier ministre togolais Selom Komi Klassou à l’ouverture d’un "séminaire gouvernemental".

La rencontre qui se tient à la Primature, est placée sous le thème : "Transformer la gouvernance et l’administration publique au Togo pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable".

Cette initiative appuyée par le Programme des Nations pour le Développement (Pnud) et l’UNDCA, visant notamment à relever les freins et obstacles à l’atteinte des objectifs de développement du Togo ainsi qu’aux objectifs de développement durable.

Prennent part à séminaire, l’ensemble des ministres du gouvernement. Des partenaires financiers et techniques parmi lesquels le chef de la Délégation de l’Union européenne et la représentante du Pnud au Togo, assistent également aux débats.

Selon le Premier ministre, ce "séminaire gouvernemental » revêt un caractère primordial pour le chef de l’Etat, car non seulement il porte sur un thème qui est considéré comme le "levain de la transformation de l’économie togolaise, mais aussi et surtout parce que ses conclusions doivent déboucher sur un plan d’action pour lever les goulots d’étranglement qui empêchent notre administration de réaliser des performances optimales".

La faiblesse de l’administration publique dans le processus de développement, réside non seulement dans la faiblesse de capacités des ressources humaines mais aussi l’adoption de certains comportements qui nuisent au bon fonctionnement du travail, a souligné M.Klassou.


"A l’origine de la plupart des dysfonctionnement se trouve la faiblesse des capacités humaines et organisationnelles. La faiblesse des capacités humaines se manifeste notamment par l’insuffisance des effectifs et le déséquilibre de leurs structures catégorielles d’une manière générale et plus particulièrement par l’absence ou l’insuffisance de certaines compétences spécifiques susceptibles d’influer sur les propositions d’actions prioritaires ayant un potentiel impact élevé sur l’efficacité opérationnelle attendue. A ces contraintes s’ajoutent les comportements déviants qui s’observent à tous les niveaux de la hiérarchie administrative", a dénoncé le chef du gouvernement.

’Rompre avec la routine’

Pour cela, a-t-il martelé, "l’administration publique doit rompre avec la routine, pour devenir pragmatique et tournée vers l’avenir".

Ainsi donc face à ces nombreuses contraintes, ce séminaire "ne peut pas être une rencontre de plus", a poursuivi M. Klassou.

"Nous sommes en droit d’attendre de vous les membres du gouvernement et de vos collaborateurs, fort du partage d’expérience qu’apporte les experts que vous fassiez à l’issu de ce séminaire, une synthèse des approches de solutions existantes, pour élaborer une feuille de route capable de nous sortir des sentiers battus. L’efficacité et la performance de nos politiques de développement en dépendent grandement", a-t-il précisé.


Ce dernier n’a pas manqué de relever les "résultats fort appréciables de l’action des pouvoirs publics, réalisés grâce aux efforts engagés depuis 2006 à travers un vaste programme de réformes tous azimuts impulsées par le chef de l’Etat, notamment dans les domaines politique, macro-économique, structurelle et sectorielle".

Au cours des cinq dernières années, l’économie togolaise a connu une croissance moyenne d’environ 5% l’an et l’incidence de la pauvreté est passée de 61,7 % en 2006 à 55,1% en 2015.

Précisons que plusieurs panels vont meubler ce séminaire d’une journée. Entre autres panels : "Le développement d’une administration et de services publics axés sur le développement durable au Togo", "La gouvernance locale et le développement durable" ou encore "Le rôle des TIC dans la transformation de la gouvernance et des services publics : l’E-gouvernement à l’appui du développement durable".

Mercredi et jeudi, cet exercice va s’étendre aux directeurs de cabinet, secrétaires généraux …. et la société civile dans un grand hôtel de Lomé où plusieurs thèmes seront développés. FIN

Chrystelle MENSAH/ Rédaction

Savoir News, la maison de l’info.

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence