FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Hommage "national" aux humoristes décédés : Cérémonie forte en émotion ce vendredi, en présence du PM (Mini-Reportage)

samedi 5 août 2017 à 00:45

L’émotion était très forte ce vendredi à Lomé, lors d’une grande cérémonie d’hommage national aux humoristes décédés le mois dernier dans un accident de circulation dans la préfecture de Blitta, a constaté l’Agence Savoir News.

Le Premier ministre Selom Komi Klassou, le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani, ainsi que les présidents des autres Institutions de la République étaient présents. Plusieurs ministres, des députés, des chefs traditionnels, artistes et humoristes, ainsi que les parents, proches et amis des humoristes décédés, ont aussi assisté à la cérémonie au stade du Lycée de Tokoin.

Lamentations, pleurs, témoignages poignants….. "C’est difficile à supporter", murmure à un journaliste de l’Agence Savoir News, un député.

"Pourquoi ce brusque départ ?", lance au milieu de la foule, un proche d’Agbasco.

Six humoristes dont deux célèbres (Folo et Agbasco), ont péri sur place le 23 juillet dans un accident de circulation à hauteur du village de Tchaloudè, localité située dans la préfecture de Blitta (à environ 200 km au nord de Lomé).


Le véhicule 4x4 qui transportait ces humoristes (dont Folo et Agbasco) est entré en collision avec un camion dans un choc frontal, alors qu’ils revenaient de Kara où ils ont animé une soirée dans le cadre des luttes traditionnelles Evala.

La séance a été "animée" par plusieurs confessions religieuses. El Hadj Inoussa Bouraima (président de l’Union Musulmane du Togo) n’a pu retenir ses larmes, lors de sa prière.

"C’est en de pareilles circonstances où le pays est douloureusement frappé par un drame que nous prenons profondément conscience de notre vivre-ensemble, de notre communauté de destin. C’est en de pareilles circonstances que nous apprécions réellement la valeur de nos artistes dont beaucoup ont participé et participent encore à l’éducation des différentes générations en sensibilisant les masses, contribuant ainsi à la construction de notre pays", a prononcé le ministre de la communication Guy Lorenzo.


"C’est pourquoi nous avons le devoir de ne pas oublier Agbasco et ses confrères tombés sur le champ de bataille, les armes à la main. L’artiste ne meurt véritablement que quand on l’oublie lui et ses œuvres, car il existe des morts immortels", a-t-il ajouté.

Rappelons qu’au lendemain de cet accident, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé avait présenté ses sincères condoléances, ainsi que celles de la nation aux familles éplorées. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, La Maison de L’INFO

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence