FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

HCRRUN/"Purifications" : Préparation en douce des cérémonies, nouvelle rencontre avec les religieux et chefs traditionnels mercredi à Lomé

lundi 19 juin 2017 à 00:38

Après sa tournée d’information et d’échanges avec les populations, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) s’active en douce pour les cérémonies de "purification".

Vendredi dernier, une séance de travail a regroupé, délégation du HCRRUN et les ministres de l’administration territoriale et de la sécurité, conformément aux recommandations de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR), en ce concerne ces cérémonies de purifications.

Dans sa recommandation n°47, la CVJR "recommande que toutes les confessions religieuses (Eglises chrétiennes, union musulmane, chefs traditionnels, prêtres traditionnels et toutes autres obédiences officiellement reconnues) soient invitées à mettre en commun leur énergie pour +purifier le Togo+, faciliter le repos des âmes des victimes décédées ou disparues, apaiser les cœurs meurtris et accompagner spirituellement la réconciliation".

"Le gouvernement assurera la responsabilité et la coordination de ces cérémonies", précise ladite recommandation.

La rencontre entre les membres du gouvernement et le HCRRUN a permis de jeter les bases et d’analyser tous les contours de ces cérémonies de purifications, dernière étape de la phase proprement dite d’indemnisation des victimes. Pour l’instant, aucune date n’a encore été avancée.

Mercredi, il est prévu une nouvelle rencontre entre le HCRRUN et les religieux et chefs traditionnels, séance de travail qui permettra de définir les modalités pratiques de ces cérémonies.

Le 2 juin dernier, le HCRRUN avait déjà consulté ces religieux et chefs traditionnels.

"Les préparatifs avancent tout doucement, afin que ces cérémonies de purifications se déroulent convenablement sur le terrain", a confié à l’Agence Savoir News, une source proche du HCRRUN.

"A travers ces cérémonies de +purification+, des libations, des offrandes et des prières seront organisées pour apaiser les cœurs des victimes..., car nous sommes en Afrique", avait déclaré à l’Agence Savoir News (dans une interview publiée en avril dernier) Mme Awa Nana-Daboya (présidente du HCRRUN).

Précisons que le programme de réparations concerne toutes les personnes (quelle que soit leur nationalité) ayant subi un préjudice du fait des violences à caractère politique, de violations graves des droits de l’Homme, durant la période allant de 1958 à 2005.

Ce programme comporte plusieurs phases. La première prend en compte les événements de 2005 subdivisés en deux sous-événements : les troubles socio-politiques suite au décès du président Gnassingbé Eyadéma le 05 février 2005 et les troubles socio-politiques suite à l’élection présidentielle du 24 avril 2005.

Pour ces deux événements de 2005, environ 7.057 victimes ont été recensées. La somme de 2 milliards de F.CFA allouée par le gouvernement au HCRRUN, servira à indemniser 2.475 victimes.

Le reste des victimes, soit 4.582, sera indemnisé lors de la prochaine tranche.

Au total 22.415 victimes ont été identifiées par la CVJR sur la période de 1958 à 2005. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, La Maison de L’INFO

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence