FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Grande séance de dégustation des produits locaux samedi soir à Lomé, initiative de l’OADEL

dimanche 9 août 2015 à 22:08

L’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL) a organisé samedi soir à Lomé, une grande séance de dégustation des produits locaux à l’intention du personnel de la santé, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

La rencontre vise surtout à attirer l’attention des agents de santé, sur les bienfaits des produits locaux, afin qu’ils sensibilisent à leur tour, la population Pour M. Ametoenyenou, dans le monde, deux tiers des personnes qui souffrent de la faim sont des paysans, alors que ceux-ci produisent pour nourrir les autres.

Au Togo, une personne sur deux ne mange pas à sa faim et parmi elles, près de 80% sont des ruraux. Le taux de malnutrition est 16,7 % et la moyenne des dépenses alimentaires dans le budget des consommateurs est de 63,7% en ville contre 78% en milieu rural.

Le Togo dispose d’un potentiel de production et de transformation de produits agricoles très important. Alors, grâce aux appuis de différents partenaires, la production agricole est en train de décoller.

"Nous avons organisé cette soirée de dégustation à l’endroit du personnel de la santé afin de conscientiser davantage la population à faire attention à ce qu’elle consomme. Car le personnel de la santé est tout le temps au chevet de la population sur des questions de maladies. Aujourd’hui, il y a beaucoup de maladies par rapport aux années passées. Le taux du cancer, de diabète etc… augmente et cela devait attirer notre attention pour déterminer les causes de ces maladies", a-t-il souligné.

"Des études faites par certains spécialistes prouvent que nous ne consommons pas de bons aliments. Raison pour laquelle nous voulons attirer l’attention du personnel de la santé", a-t-il ajouté.

"En consommant les produits locaux, la population consomme des produits naturels certifiée par l’Institut Togolais de la Recherche Agronomique (ITRA). Ce qui donne plus de garantie aux populations sur la qualité nutritionnelle de ces produits. En consommant ces produits, le consommateur contribue au développement de l’économie togolaise", a précisé M. Tata Yawo Ametoenyenou.

Pour M. Yayra Kloutsè (bio nutritionniste et reflexologue), "nous devons faire attention à ce que nous consommons. Manger ne voudra pas dire, bourrer le ventre".

Au cours de la soirée, un documentaire a été projeté pour attirer l’attention de l’assistance sur certains produits nuisibles et qui sont la cause de plusieurs maladies. FIN

Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence