FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Forum AGOA : "Une opportunité pour le Togo pour accélérer la promotion de ses produits vers les Etats-Unis" (David Gilmour)

jeudi 29 juin 2017 à 18:41

Le 16e Forum de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), prévu du 8 au 10 août à Lomé, offrira au Togo, "une opportunité sans précédent pour accélérer la promotion de ses produits vers les Etats-Unis, le plus grand marché de consommation du monde", a indiqué jeudi soir, l’ambassadeur des USA au Togo à l’occasion d’une réception marquant le 241è anniversaire de son pays.

Plus de 1.000 personnes sont attendues dans la capitale togolaise pour cette grande rencontre, placée sous le thème : "Les Etats-Unis et l’Afrique : Partenariat pour la prospérité à travers le commerce".

Selon David R. Gilmour, ce forum est un "événement spécial" qui marquera le partenariat entre le Togo et les Etats-Unis.

"Les ministres du commerce des Etats-Unis et de 32 pays africains, ainsi que des PDG, des entrepreneurs et des représentants de la société civile seront à Lomé, pour discuter des voies et moyens visant à renforcer le commerce entre les Etats-Unis et l’Afrique", a-t-il souligné.

Les préparatifs de ce forum ont été déjà finalisés, avec le séjour récemment à Lomé d’une délégation de fonctionnaires américains.

Précisons que le Togo a été désigné pour l’organisation de l’édition 2017 par le XVème forum tenu du 22 au 27 septembre 2016 à Washington.

Au total, 38 pays africains bénéficient du système Agoa, une législation lancée en 2000 par Bill Clinton pour permettre aux pays africains d’exporter sans droits de douane sur le marché américain.

Les pays membres de l’Agoa se réunissent annuellement, une fois aux États-Unis et une fois dans l’un des pays membres.

Par ailleurs, l’ambassadeur des Etats-Unis a "encouragé" l’Etat togolais à "continuer son processus de réformes politiques et constitutionnelles et de décentralisation, ainsi que l’organisation des élections locales et législatives en 2018".

Les réformes constitutionnelles et institutionnelles — principal sujet qui divise la classe politique togolaise — piétinent depuis des années, pouvoir et opposition, notamment le principal parti de l’opposition et le parti au pouvoir à couteaux tirés sur le mandat présidentiel.

"Les Etats-Unis continuent d’encourager le Togo à faire les réformes pour se qualifier au programme compact du MCC. C’est une étape critique qui permettra d’attirer les investissements internationaux, beaucoup plus importants (…). Le Togo devra continuer à renforcer l’Etat de droit, lutter contre la corruption…", a souligné David R. Gilmour. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence