FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Fin de formation à Kpalimé, pour des applicateurs des produits phytosanitaires sur l’opérationnalisation des centres de services d’affaires

vendredi 9 juin 2017 à 23:38

Des applicateurs des produits phytosanitaires et des conseillers technico-économiques (qui s’occupent des produits agricoles), ainsi que des magasiniers ont bouclé ce vendredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), deux jours de formation sur l’opérationnalisation des Centres de Services d’Affaires (CSA) à travers la protection des vergers de cacaoyères dans les zones de productions de Koto, d’Agou et de Litimé dans le Wawa, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Les applicateurs sont des producteurs-formateurs relais qui ont reçu des formations spécifiques sur l’importance de la mise en place des bonnes pratiques agricoles dans les plantations cacaoyères et l’utilisation rationnelle des produits phytosanitaires homologués dans la lutte contre les ravageurs et maladies du cacaoyer sans causer de dommage à la faune, à la flore et plus particulièrement à l’homme.

La rencontre est organisée par le Fédération des Unions de Producteurs de Café-Cacao du Togo (FUPROCAT) avec l’appui de la Coopération allemande à travers le Sustainable Smallholder Agri-Business Cocoa-Food Link Program (GIZ/CFLP/SSAB).

Au cours de la rencontre, les gestionnaires de réseau des Sociétés Coopératives des Producteurs de Café-Cacao (SCPCC) et (USCPCC) ont été formés sur la gestion des CSA en les dotant de connaissances pratiques et de compétences devant leur permettre de mieux maîtriser leurs rôles et cahiers de charges dans le processus.

Ils ont suivi une présentation sur le service financier de la Mutuelle des Groupements de Producteurs de Café-Cacao (MGPCC), l’accord de partenariat entre la Fédération des Unions des Coopératives et sur le contrat individuel entre les unions et les applicateurs.

Des exercices pratiques ont été effectués pour permettre aux participants de mieux maîtriser les différentes notions.

Selon Apédo Kossi (Coordonnateur National du Programme CFLP/SSAB/GIZ), le partenariat entre la FUPROCAT et la GIZ à travers le Sustainable Smallholder Agri-Business Cocoa-Food Link Program (GIZ/CFLP/SSAB), consiste à accompagner la FUPROCAT et à outiller de façon technique les applicateurs et les conseillers techniques qui appuient les producteurs dans le cadre des traitements phytosanitaires des plantations de cacao.

Cette activité vise à renforcer la politique de l’Etat qui est d’appuyer les différentes structures que sont la FUPROCAT et l’UTCC à mettre en place la brigade de traitement pour mieux appuyer les producteurs dans l’utilisation des produits phytosanitaires homologués et aussi à respecter les délais de traitement au niveau de plantation de cacao, a-t-il souligné.

L’initiative de la GIZ vise à accompagner l’Etat dans cette politique dont le but est d’appuyer les producteurs de cacao.

M. Apédo a invité les applicateurs à une bonne utilisation des équipements et convié les producteurs à la promptitude dans le traitement des plantations afin d’augmenter leurs rendements dans la production de cacao.

Kpévon Koffigan (directeur de la FUPROCAT), a demandé aux producteurs de prendre au sérieux cette formation : "c’est une occasion de les responsabiliser, afin qu’ils prennent en main la destinée de toutes les opérations de production de cacao". FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence