FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Fête traditionnelle Sinkaring dans la Binah : La réjouissance prolongée à la maison des jeunes à Pagouda par un festival de griots

mardi 5 décembre 2017 à 22:50

Les natifs de la Binah (Nord) ont célébré le weekend dernier, leur fête traditionnelle Sinkaring, réjouissance qui s’est prolongée à la maison des jeunes à Pagouda par un festival de griots.

L’événement est organisé par l’association "Aide au développement du monde rural". Ce festival (FESNAG) était à sa troisième édition.

Placé sous le thème : "Art griotique, patrimoine de cohésion et de développement", ce festival a été ouvert par le ministre chargé de la culture Guy Madjé Lorenzo.

Il a regroupé une vingtaine de griots venus d’horizons divers. Ces derniers ont compéti à travers des chansons invitant à la cohésion, à la paix, au civisme, au respect des biens publics, à la non-violence etc.

Présidé par Adri Dibaba Gnassengbé, le jury avait à départager 18 concurrents autour de six critères : le message véhiculé, la diction, l’esthétique d’ensemble, l’accoutrement, l’entrée et la sortie sur scène et le respect du temps imparti.

A l’issue de la première phase, 8 candidats ont été retenus pour le bouquet final.

A l’arrivée, le premier prix (baptisé +Prix du président de la République+, composé d’un trophée, d’un T-shirt et d’une enveloppe de 50.000 F.CFA), a été enlevé par Malama Manzama Esso de Pagouda.

Le 2e prix (prix du premier ministre/trophée, T-shirt et une enveloppe de 40.000 F. CFA) a été remporté par Awesso Patchabèhezi.


Kanan Mbanana est rentré avec le troisième prix (prix du président de l’Assemblée nationale/trophée, T-shirt et 30.000 F CFA).

Le quatrième au podium Fawiye Essozimna, a empoché le Prix YASSI (trophée, T-shirt et 20.000 F CFA).

Les autres participants sont repartis avec des enveloppes allant de 10 à 15.000 F CFA plus un T-Shirt.

Il faut préciser que deux prix spéciaux ont été attribués l’un au ministre en charge de la culture (pour ses efforts en faveur de la promotion des valeurs culturelles) et l’autre au président de l’association « Aide au développement du monde rural » Oulegoh Kéyéwa (en signe d’encouragement).

Au nom du président de la république, le ministre en charge de la culture Guy Madjé Lorenzo a reconnu l’importance de l’art griotique qui a cette force de dénoncer sans faire de mal.

Il a émis le vœu que l’initiative s’étende à la sous-région ouest africaine, voire à tout le continent africain à l’instar des rendez-vous des autres pays dont le MASA (Abidjan), le FESPACO (Ouagadougou) etc.

Il a manifesté sa disponibilité à répondre à toute sollicitation de l’association. FIN

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/2

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence