FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Éliminatoire CHAN/2018 : " Je vais à Lomé pour gagner " (Oumar Tchomogo, coach des Écureuils du Bénin)

vendredi 14 juillet 2017 à 18:34

Un groupe compact de 25 joueurs locaux ont entamé le lundi 10 juillet 2017 la dernière ligne droite des préparatifs pour le match contre le Togo du dimanche 16 juillet 2017 à Kégué au Togo.

Pour ce match qui compte pour la première journée des éliminatoires du championnat d’Afrique des nations de football (Chan) Kénya 2018, Oumar Tchomogo et son adjoint Vizir Touré continuent le travail au stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou.

Au terme de leur séance d’entrainement, Oumar Tchomogo fait le point des préparatifs et lance un appel au public.

Quel le Bilan faites-vous après deux jours de travail ?

On a eu à faire une première séance de décrassage de mise en forme le lundi. Ce matin on a voulu un peu pousser, c’est à dire qu’on a fait une piqûre de rappel physique et technique en même temps, pour leur permettre de récupérer de la fatigue du dimanche.

Mardi c’était un peu plus de petits jeux, histoire de remettre la confiance dans le groupe. Donc pour l’instant ça se passe bien. Demain il y a deux séances, le matin ça va être plus tactique, l’après-midi on va essayer de refaire la même chose mais sous forme de jeu. Plus on avance, on va essayer de diminuer.

Un bon groupe déjà pour la suite ?

J’ai un groupe, mais il ne faut pas oublier que le championnat a commencé et que les places vont être de plus en plus chères. C’est d’ailleurs ce que j’ai dit aux joueurs. Rien n’est encore acquis. Le championnat me permet de voir d’autres joueurs que je n’ai pas l’occasion auparavant de voir.

Quel est l’objectif de Lomé ?

On prépare le match contre le Togo, c’est important pour tout le monde et on en est conscient. Et je pense qu’il y a tout ce qu’il faut pour aller faire un résultat là-bas. Je vais à Lomé pour gagner.

Un Challenge pour Oumar Tchomogo de jouer contre un ancien coéquipier ?

Rire.... Non pas forcément. Pour moi le plus important, c’est le résultat que ce soit un ancien ou pas. J’ai de bonnes relations avec lui, donc je pense qu’il n’y aura pas de souci.

Des informations sur le voyage ?

Normalement on voyage avec 25 à cause du match retour. Donc je pars avec les 25. L’équipe quitte Cotonou le vendredi 14 juillet 2017.

Un appel aux supporters ?

Je leur demande de continuer à nous accompagner comme ils ont eu à le faire de par le passé. Je pense qu’on a besoin de tout le monde, des supporters, les journalistes. On aussi besoin de la Fédération et du ministère pour aller arracher la victoire là-bas.

SOURCE : La Nation

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence