FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Education/Statut particulier des enseignants : Le document peaufiné "dans un très bref délai" (Comité de rédaction)

mercredi 26 juillet 2017 à 21:14

Le comité de rédaction du statut particulier des enseignants — l’une des principales revendications de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) — a promis ce mercredi, remettre sa copie au gouvernement "dans un très bref délai".

Le comité de huit membres mis en place fin mars dernier par le gouvernement, a remis ce mercredi à la Primature, le "rapport d’étape" au chef du gouvernement Selom Komi Klassou.

Le Premier ministre avait à ses côtés : les ministres Gilbert Bawara (fonction publique, du travail et de la réforme administrative) et Komi Palamwé Tchakpélé (enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle).

Georges Aïdam (enseignement technique et de la formation professionnelle), Elliott Ohin (ministre auprès du Premier ministre) et Simféitchéou Pré (Directeur de cabinet du Premier ministre), étaient également présents.

Le comité a démarré ses travaux par de larges consultations avec les acteurs de l’éducation nationale, à savoir, centrales et fédérations syndicales des enseignants, représentées ou non au cadre permanent de concertation (CPC), à l’instar de la Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET), les responsables de parents d’élèves, les représentants des enseignants confessionnels catholiques et protestants.

"Ces consultations, qui ont commencé à Lomé, se sont étendues à toutes les six régions éducatives de notre pays où des répondants des syndicats de l’enseignement ainsi que les responsables de l’éducation nationale (directeurs régionaux, inspecteurs, conseillers pédagogiques, enseignants désignés par les fédérations et des acteurs volontaires) ont reversé au comité leurs diverses contributions pour faciliter l’élaboration d’un texte consensuel", a expliqué Adamah Kankoe (président de ce comité).

Le Comité a "écouté et recueilli des contributions dans un esprit participatif et dans un engouement réel", a-t-il souligné.

A l’issue des cette première étape de collecte d’informations et de contributions, le tout enrichi d’une documentation approfondie sur les expériences des pays voisins, le comité s’est retiré à deux reprises à Kpalimé pour entamer la rédaction de l’avant projet portant statut particulier des enseignants.

"A ce jour, les travaux ont suffisamment avancé. La proposition du comité sera remise au gouvernement dans un très bref délai", a promis Adamah Kankoe.

Le secteur de l’éducation a été fortement secoué par des grèves à répétition (d’octobre à mars), ponctuées de manifestations de rues des élèves (à Lomé et dans plusieurs localités du pays). Sur la première ligne des revendications, figure le statut particulier des enseignants.

Pour calmer les esprits, le gouvernement avait doublé la prime exigée par les enseignants et promis l’adoption de leur statut particulier avant la prochaine rentrée scolaire. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence