FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Economie : 425.000 touristes pour 36 milliards de F .CFA en 2016

mardi 26 septembre 2017 à 21:38

Le Togo a enregistré 425.000 touristes pour une recette totale hôtelière estimée à 36 milliards de F.CFA en 2016, a indiqué le ministre de l’industrie et du tourisme Yaovi A. Ihou en prélude à la 38è journée mondiale du tourisme.

La Journée mondiale du tourisme (JMT) célébrée le 27 septembre de chaque année. Elle vise à sensibiliser la communauté internationale à l’importance du tourisme et à sa valeur du point de vue social, culturel, politique et économique.

L’année 2017 a été proclamée par l’Organisation des Nations Unies "Année internationale du tourisme durable pour le développement".

Dans la même logique, l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) qui est, comme on le sait, une des agences onusiennes a retenu pour thème de célébration de la journée mondiale du tourisme de cette année : "Le tourisme durable, outil de développement".

Selon le ministre du tourisme, ce thème s’inscrit dans le processus de la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD) et permet donc de mettre en exergue l’énorme potentiel du tourisme à contribuer à l’atteinte de ces objectifs au plan de la préservation de l’environnement naturel et culturel, de la prospérité économique, de l’équité et de la cohésion sociale.

"Le tourisme s’il est bien géré, peut contribuer à la réalisation des objectifs du développement durable, plus particulièrement à la croissance économique inclusive, à la cohésion sociale ainsi qu’à la protection des ressources naturelles et culturelles", a-t-il précisé.

En 2015, a poursuivi M. Ihou, le Togo a accueilli 303.000 touristes pour 26 milliards de francs CFA de recettes hôtelières, le cumul des emplois dans le sous-secteur hôtelier est de 4500.

"En 2016, notre pays a enregistré 425.000 touristes avec 36 milliards de francs CFA de recettes hôtelières ; le chiffre des emplois passe à 5000 au cours de la même année. Ces chiffres commencent par rassurer et traduisent une reprise effective des activités du tourisme togolais", a-t-il précisé.

A en croire ce dernier, le gouvernement s’est résolument engagé à faire du tourisme une véritable industrie qui contribue au développement durable du pays.

Au regard de la variété des potentialités, les grands axes de développement du tourisme au Togo s’articulent autour du tourisme culturel, de l’écotourisme, du tourisme d’affaires et de congrès et de plus en plus du tourisme balnéaire dans la dynamique du développement et de la promotion de l’économie bleue.

"En outre, dans la perspective de la création des agropoles, des niches prometteuses d’exploitation sont envisagées pour faire, à terme, de ces domaines, d’une part, une chaîne complète de production agricole et d’agro-industries pourvoyeuses de denrées de qualité à la population et aux établissements hôteliers et d’autre part, des espaces de découverte touristique", a indiqué le ministre.

"Tourisme durable"

Revenant sur le thème de la célébration de cette année, M. Ihou a mis l’accent sur le concept "tourisme durable".

Pour lui, le concept de "tourisme durable" invite toute la chaîne d’exploitation et de la pratique du tourisme à plus de responsabilités citoyennes pour que cette activité humaine soit la plus respectueuse de l’environnement et de la diversité culturelle et qu’elle fournisse aux communautés d’accueil des emplois décents et des recettes équitablement partagées.

Le ministre a appelé les acteurs du développement et de la promotion du tourisme togolais au respect et à la mise en application de ces principes de tourisme durable universellement reconnus.

Pour les professionnels, hôteliers, restaurateurs et agents de voyages, il s’agit du respect de la réglementation en matière d’ouverture et d’exploitation de leurs établissements, du respect des normes de qualité des équipements et des prestations.

"Cela implique également l’économie d’énergie et d’eau au niveau des établissements à travers l’installation des équipements adaptés", a-t-il relevé.

En ce qui concerne les populations sur les sites touristiques, M. Ihou a apprécié leur disposition naturelle à accueillir les visiteurs : "Toutefois, tout doit être mis en œuvre pour bannir de leurs comportements, le harcèlement des touristes pour des pourboires. La protection de l’environnement et l’entretien des sites devront être la belle illustration de l’hospitalité légendaire qu’on reconnaît aux Togolais".

"Pour les touristes, qu’ils soient nationaux ou étrangers, nous avons toujours assuré la liberté de découverte de nos attraits naturels et culturels ; cette liberté doit être exercée dans le respect des modes de vie et des traditions de nos populations pour une compréhension mutuelle et l’entente entre les peuples", a-t-il ajouté. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence