FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Des femmes et jeunes filles à l’école du leadership politique, initiative du GF2D

mardi 14 mars 2017 à 16:46

Quelque 25 femmes et jeunes filles des partis politiques (venues de toutes les régions du Togo) ont entamé ce mardi à Lomé, un atelier de trois jours sur le leadership politique, rencontre visant à mieux les outiller afin qu’elles soient actives dans le processus de décentralisation pour le développement local, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

Organisée par le Groupe de Réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) avec l’appui financier de Fondation Hanns Seidel, cette formation s’inscrit dans le cadre d’un partenariat établi en 2012 entre ces deux organisations pour la promotion de la participation des femmes aux instances de prise de décision sur le plan politique et communautaire à travers leur implication dans la gouvernance locale et la décentralisation au Togo.

Ce partenariat a abouti à l’instauration de l’"Académie de formation des femmes et jeunes filles en leadership politique pour leur participation à la décentralisation et au développement local". Cet atelier est le 12ème dans le cadre de cette académie.

L’ouverture des travaux a été présidée par Mme Claudine Otimi (Conseillère technique du ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation), en présence de Mme Pierrette d’Almeida (secrétaire général adjointe de GF2D).

Selon cette dernière, la participation des femmes à la gestion de la chose publique constitue non seulement un droit fondamental mais aussi un véritable enjeu de développement des communautés. Malheureusement, très peu de femmes sont représentées dans les instances de prise de décision aussi bien nationales que municipales. Il importe donc d’outiller les femmes à s’investir dans la gouvernance au niveau local, national et régional.

"Cet atelier contribuera à une meilleure participation des femmes à la vie publique au niveau local et national et mettra à la disposition des femmes et jeunes filles, des connaissances et outils pertinents leur permettant de participer efficacement à la gestion de la chose publique et politique et suscitera davantage d’engagement politique chez les femmes ", a souligné Mme d’Almeida.

" Les travaux porteront sur plusieurs modules notamment comment affirmer son leadership, l’élaboration d’un discours politique, les techniques de négociations et le contrôle citoyen de l’action publique", a-t-elle ajouté.


Mme Claudine Otimia pour sa part précisé que la femme est une citoyenne à part entière et doit avoir la possibilité d’exercer son droit à la participation au même titre que l’homme.

La pleine jouissance de ce droit, pose problème du fait que la femme est souvent reléguée dans les rôles de reproduction qui ne favorisent pas forcément sa visibilité dans la vie publique.

"Ces préoccupations sont prises en compte par la politique nationale pour l’équité et l’égalité du genre et l’axe stratégique 3 de la SCAPE (Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi) qui est un document de référence pour un développement durable. A travers cette orientation stratégique, le gouvernement entend valoriser la position sociale et le potentiel de la femme", a précisé Mme Otimia.

Rappelons que le GF2D est une organisation non gouvernementale à but non lucratif créée en 1992.

Elle a pour vision d’un Togo, d’une Afrique et d’un monde où les femmes connaissent leurs droits et en jouissent pleinement, où les femmes libérées des contraintes et pesanteurs socioculturelles apportent leurs contributions au développement de la société et participent aux prises de décision sur un pied d’égalité avec les hommes et dans un esprit de partenariat. FIN

Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence