FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Début ce lundi à Lomé de la première réunion du CST de l’UA : Accroître les investissements dans la construction d’infrastructures durables en Afrique

lundi 13 mars 2017 à 23:42

La première réunion du Comité Technique Spécialisé (CTS) de l’Union africaine sur le transport, les infrastructures, l’énergie et le tourisme, a démarré ce lundi à Lomé, rencontre axée sur la mobilisation des ressources pour accroître les investissements dans la construction d’infrastructures durables en Afrique, a constaté l’Agence Savoir News.

Les travaux prévus pour durer cinq jours, ont été ouverts par le ministre des affaires étrangères Robert Dussey, en présence de Dr. Elham Mahmoud Ibrahim (commissaire de l’Union africaine chargée des infrastructures et de l’énergie).

Placée sous le thème : "Financement de l’infrastructure en Afrique", cette rencontre est organisée par la Commission de l’Union africaine, en collaboration avec le gouvernement togolais, avec l’appui de la Banque africaine de développement(BAD) et de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique.

Prennent part aux débats, plus de 300 participants des secteurs du transport ferroviaire et maritime, de l’énergie et du tourisme ainsi que des groupes d’experts des Communautés économiques régionales (CER), des représentants des banques régionales de développement, des institutions financières et des organisations spécialisées continentales, des organisations internationales, des milieux universitaires, des entreprises et de la société civile.

Le thème de cette réunion vient à point nommé, car il invite les gouvernements africains et le secteur privé à réaliser des avancées concrètes dans le financement des grandes infrastructures, notamment celles du Plan d’action prioritaire du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA / PAP) de manière à favoriser une croissance inclusive et promouvoir l’emploi sur le continent.

Selon le ministre togolais des affaires étrangères, la question du financement des infrastructures, demeure une préoccupation majeure pour l’Afrique qui se veut à l’horizon 2063, une Afrique unie, prospère et intégrée.

"Dans cette optique, il faudra accroître les investissements dans la construction d’infrastructures durables et améliorer les partenariats publics/privés en Afrique, afin de pouvoir relever les grands défis auxquels le continent est confronté. Investir sur les infrastructures sûres, innovantes et en parfaite adéquation avec nos ambitions légitimes de développement durable, constitue donc le meilleur moyen de nous préparer efficacement à valoriser les potentialités énormes dont dispose le continent pour promouvoir le commerce et le tourisme comme facteur clé de son développement", a souligné Robert Dussey.

Cette rencontre sera marquée jeudi prochain, par une session de haut niveau axée sur le thème : "Améliorer la participation du secteur privé au financement de l’infrastructure". Les travaux des ministres des transports se tiendront vendredi. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence