FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Crise au Togo : Un émissaire du président ivoirien, reçu par Faure Gnassingbé

vendredi 20 octobre 2017 à 22:34

Hamed Bakayoko, ministre d’Etat ivoirien de la défense, a été reçu ce vendredi au Palais présidentiel à Lomé par le chef de l’Etat togolais, à qui il a transmis un message de son homologue de la Côte d’Ivoire, a constaté l’Agence Savoir News.

"Ce message a trait aux bonnes relations de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Togo. Nous avons une tradition de contact, d’échanges. Les deux chefs d’Etat se tiennent informés mutuellement des situations de la sous-région et dans leur pays respectif", a déclaré à la presse M.Bakayoko.

"J’ai été très heureux et je rentre, rendre compte au président Ouattara. Il s’agit d’un échange de qualité. Nous avons fait le tour d’horizon des enjeux sous-régionaux autour des questions de paix et de sécurité", a-t-il ajouté.

Mais selon certaines indiscrétions, le message a trait, à la crise qui secoue le Togo depuis août dernier, avec le déclenchement des manifestations de la coalition de l’opposition.

Le président ivoirien Alassane Ouattara aurait fait des "propositions" à son homologue togolais pour une sortie de crise au Togo.

Des médias internationaux ont annoncé ce vendredi, une médiation de chefs d’Etat de la sous-région dont M. Ouattara les prochains jours dans la capitale togolaise.

Précisons que la coalition de l’opposition (regroupement de 14 partis politiques) exige notamment le retour à la constitution de 1992 et le vote des Togolais de la diaspora. Certains leaders de l’opposition exigent également le départ du président Faure Gnassingbé.

La France a "fermement condamné" les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelé les différentes parties "à l’apaisement et à entamer un dialogue".

Mercredi, la secrétaire générale de la Francophonie, Mme Michaëlle Jean a aussi appelé au "dialogue".

Ce vendredi la Coordination du Système des Nations Unies, la délégation de l’Union européenne et des ambassades de France, de la République Fédérale d’Allemagne, et des Etats-Unis d’Amérique au Togo ont une fois encore appelé ce vendredi, le pouvoir et l’opposition à un "dialogue apaisé, sincère et constructif, seule voie pour sortir le pays de crise actuelle". FIN

Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence